dans

Détails sur le voyage en France: Trump a pris des œuvres d’art de l’ambassade

Dans le débat sur le voyage du président américain Trump en France en 2018, un autre détail est désormais connu, mais cela n’a rien à voir avec les remarques désobligeantes que Trump aurait faites à propos des soldats américains tombés au combat. Au lieu de cela, il s’agit d’art.

Lors d’un voyage en France il y a deux ans, le président américain Donald Trump aurait décrit les soldats américains tombés au combat comme des « perdants » et des « idiots » – il y a maintenant de nouvelles révélations sur le voyage: au lieu de visiter un cimetière militaire américain, Trump a rejoint la visite de novembre 2018 est restée plus longtemps dans la résidence de l’ambassadeur américain à Paris, a rapporté l’agence de presse « Bloomberg ».

Il a admiré plusieurs œuvres d’art à l’Hôtel de Pontalba – puis les a emmenées à Washington sur Air Force One. Le porte-parole de Trump, Judd Deere, a confirmé que l’œuvre d’art avait été prise. Trump les a emmenés à Washington pour les exposer dans un endroit «proéminent» de la Maison Blanche.

Selon le rapport Bloomberg, cependant, la décision spontanée de Trump a provoqué quelques froncements de sourcils à l’époque. Des juristes du département d’État américain ont rapidement vérifié s’il était autorisé à emporter les œuvres d’art avec lui. Cependant, ils ont donné le feu vert car ils appartiennent déjà au gouvernement américain. Selon Bloomberg, il s’agissait, entre autres, d’un portrait et d’un buste du père fondateur américain Benjamin Franklin.

Le magazine américain « The Atlantic » rapportait il y a quelques jours que Trump avait décrit les soldats américains tombés pendant la Première Guerre mondiale comme des « perdants » et des « idiots » lors du voyage en France. Le président américain avait donc rejeté une visite prévue au cimetière militaire américain Aisne-Marne près de Paris avec les mots: « Pourquoi devrais-je visiter ce cimetière? Il est plein de perdants. »

Trump a nié les allégations dans une série de tweets en colère. Vendredi, le républicain, qui souhaite être réélu pour un second mandat en novembre, a déclaré qu’il s’agissait d’une « fausse histoire ». Pour lui, les soldats tombés au combat sont des «héros absolus».

.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Papier peint expansé sur intissé - Rose gold - Motif Art Déco à paillettes - Rouleau(x)
    Décoweb - Élégance et douceur pour cette gamme raffinée où la couleur rose nude est omniprésente. Pour créer une atmosphère romantique et cocoon, misez sur des accessoires aux matériaux naturels bruts : lin, rotin, fleurs séchées, bois et même un tapis en fausse fourrure ! Format d'un rouleau : 0,53 x 10,05 m
  • Too Much and Never Enough: How My Family Created the World's Most Dangerous Man
  • Lampe à poser oie Olga Le voyage d'Olga
    La lampe à poser oie Olga Le voyage d'Olga de la marque Moulin Roty est sagement posée sur ses deux pattes et éclaire la chambre de sa lumière chaude et apaisante. Grâce à son variateur d'intensité, elle s'adaptera au rituel du coucher : lecture du soir, puis douce nuit... Caractéristiques techniques : - Type d'ampoule : LED 1,2 Watts.- Bouton avec interrupteur.