in

Des milliardaires font des balades dans l’espace alors que des millions de personnes meurent de faim, selon le chef de l’ONU Antonio Guterres

L’espace, nous avons un problème d’équité.

Lorsque trois milliardaires ont explosé dans l’espace cet été, ils ont fait plus qu’échapper aux liens hargneux de la Terre, ils ont contribué à propager « une maladie de la méfiance » qui sévit dans un monde trop affamé, a déclaré mardi le secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres à d’autres dirigeants mondiaux.

Dans son discours d’ouverture à l’Assemblée générale, un sombre Guterres a souligné le fossé entre les riches et les pauvres avec des « milliardaires qui voyagent dans l’espace tandis que des millions ont faim sur Terre ».

En juillet, les milliardaires Richard Branson et Jeff Bezos se sont envolés dans l’espace à bord de fusées privées construites par leurs entreprises, attirant l’attention du monde entier lors de leurs courts voyages qui n’ont pas été mis en orbite. Les deux misent sur le tourisme spatial de leurs collègues fans de l’espace avec de gros portefeuilles.

Après son retour sur Terre, Branson, 71 ans, a pulvérisé du champagne GH Mumm sur son équipage, puis l’a soufflé de la bouteille.

Le milliardaire Jared Isaacman a dirigé la première mission orbitale entièrement privée qui s’est abattue samedi après trois jours en orbite. Son vol était sur une capsule Dragon et une fusée Space X construites par un quatrième milliardaire obsédé par l’espace, Elon Musk. Contrairement aux deux autres missions, le trajet d’Isaacman a permis de collecter plus de 200 millions de dollars pour l’hôpital de recherche pour enfants St. Jude, dont 100 millions de dollars d’Isaacman et 50 millions de dollars de Musk.

Guterres a regroupé les sauts de l’espace milliardaire avec les maladies du désespoir, de la corruption, de la restriction des libertés personnelles et « lorsque les parents voient un avenir pour leurs enfants qui semble encore plus sombre que les luttes d’aujourd’hui ».

Après les vols spatiaux de Branson et Bezos et les révélations selon lesquelles Bezos, l’homme le plus riche du monde, n’a payé aucun impôt fédéral sur le revenu en 2007 et 2011, les critiques ont appelé à taxer les milliardaires, certains voulant les imposer en dehors du niveau de revenu à 10 chiffres. Jusqu’à présent, ces propositions, contrairement aux milliardaires, n’ont pas décollé.

.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂