dans

Des enquêtes sérologiques indiquent des insuffisances dans la stratégie de test du COVID-19 en Inde

Des Enquêtes Sérologiques Indiquent Des Insuffisances Dans La Stratégie De

L’accent doit être mis sur des tests RT-PCR précis et directs pour retracer et isoler les individus positifs au COVID-19.

Des enquêtes sérologiques indiquent des insuffisances dans la stratégie de test du COVID-19 en Inde

Les agents de santé effectuent des tests d’antigène COVID-19 pour les travailleurs migrants à New Delhi, Inde, le 18 août 2020. En juin, l’Inde a commencé à utiliser les tests moins chers, plus rapides mais moins précis pour intensifier les tests de dépistage du coronavirus – une stratégie que les États-Unis envisage maintenant. (Photo AP / Manish Swarup)

Au cours des derniers mois, une série d’enquêtes sérologiques pour détecter la propagation du COVID-19 a été réalisée en Inde. Les enquêtes visent à identifier le pourcentage de la population indienne avec des anticorps contre le SRAS-CoV-2, comme indicateur de l’étendue du COVID-19 dans la population. Le Conseil indien de la recherche médicale a mené une enquête nationale à partir de mai 2020, dont les résultats suggèrent que la séroprévalence dans une sélection de districts à travers l’Inde était 0,73 pour cent. Une enquête de suivi réalisée en août a montré que la séroprévalence dans les mêmes districts augmenté à 7,1 pour cent. Entre mai et août, les enquêtes au niveau de la ville / état ont montré une séroprévalence variable, allant de 0,25 à 51 pour cent.

Les résultats de ces enquêtes indiquent une énorme disparité dans le nombre attendu de cas de COVID-19, sur la base de la séroprévalence, et du nombre officiel de cas signalés par RT-PCR / tests rapides à travers le pays. L’Inde doit adopter une stratégie agressive de dépistage et de recherche des contacts si nous voulons enrayer la propagation de la maladie.

Estimation de la population asymptomatique

En fin de compte, la méthodologie d’échantillonnage décidera dans quelle mesure ces données peuvent être extrapolées à la population indienne dans son ensemble. Les enquêtes sérologiques aident à déterminer la propagation de la maladie dans une population, en étudiant la prévalence des anticorps dans un échantillon de la même population.

A lire :  Quatre façons de synchroniser tous vos mots de passe sur tous vos appareils

Les anticorps révèlent la rencontre d’une personne avec un agent pathogène (dans ce cas, le SRAS-CoV-2) sur une période limitée avant l’enquête. Il s’agit d’un exercice important pour le COVID-19, car la majorité des patients infectés restent asymptomatiques. Ces personnes pourraient ne pas être testées et seront probablement exclues de la surveillance locale et nationale du COVID-19.

Un déficit de tests à l’échelle nationale

La première enquête sérologique nationale (du 11 mai au 4 juin) a indiqué une séroprévalence de 0,73 pour cent. Même en tant qu’exercice de simulation, 0,73% de séroprévalence s’est traduit par quelque 6,4 millions de cas de COVID-19 au niveau de la population (national). Les cas réels signalés au début du mois de mai étaient de 53 000. Cette suggère que 81 cas positifs ont été manqués par personne testée positive par RT-PCR.

Il y a deux raisons possibles à cette disparité:

  • capacité insuffisante pour tester le nombre d’échantillons requis
  • absence de stratégie globale pour capturer autant de cas positifs que possible.

Les enquêtes sérologiques indiquent des insuffisances dans la stratégie de dépistage du COVID19 en Inde

Un kit de test d’anticorps pour COVID-19. Image: CCPP19

Le taux de positivité des tests en Inde – nombre d’échantillons positifs / nombre total de tests effectués – était d’environ cinq pour cent en mai 2020. Si 6,4 millions de cas devaient être détectés à un taux de positivité de 5%, 128 millions de tests devront avoir été effectués d’ici mai. En fait, l’Inde avait exécuté seulement 2 millions de cas à la mi-mai. En septembre 2020, l’Inde avait juste franchi le décompte de 60 millions de tests, avec une moyenne mobile d’environ 10 tests lakh par jour.

Cela indique un énorme déficit de capacité et de demande de tests. La capacité de test doit être augmentée pour tester, tracer et isoler de manière agressive les individus positifs au COVID-19. Mais un point important à noter est que la récente augmentation des tests COVID-19 provient en grande partie d’une augmentation de l’utilisation des kits de test rapide. Les experts ont averti que les tests rapides ne sont pas toujours fiables et que l’Inde pourrait manquer plusieurs cas en raison uniquement de tests inexacts. La RT-PCR reste l’étalon-or des tests et c’est cette capacité qui doit être renforcée.

A lire :  La nomination d'Amy Coney Barrett a poussé Fortune Feimster à se marier

Restrictions précoces sur les tests généralisés

Une autre raison de l’énorme disparité pourrait être les critères stricts fixés par l’ICMR pour utiliser le test COVID-19. Jusqu’au 18 mai, l’ICMR n’autorisait que les personnes symptomatiques ayant voyagé à l’étranger au cours des 14 derniers jours, leurs contacts symptomatiques, les agents de santé symptomatiques, les patients atteints d’une maladie respiratoire aiguë sévère ou d’un syndrome grippal et les contacts asymptomatiques à haut risque de cas confirmés , être testé. Cela a empêché un grand nombre de personnes de se faire tester, même si elles étaient symptomatiques. Cela a changé depuis, avec des tests sans ordonnance deployé dans tout le pays en septembre. Les premières impositions de tests généralisés peuvent avoir très bien freiné les tests agressifs nécessaires pour isoler les cas de COVID-19 et les empêcher de se propager dans la population.

Une tendance similaire a été observée dans les enquêtes sérologiques au niveau des États / villes effectuées depuis la première enquête nationale. Dans certains endroits comme le Pendjab et le Bihar, le nombre de cas manqués par cas confirmé atteignait 500 à 600. Ces enquêtes peuvent être utilisées pour identifier la demande locale de tests et planifier en conséquence une augmentation de la capacité de test.

Ville de l’Etat Période de temps Taille de l’échantillon Séro-prévalence N ° estimé des cas N ° réel de cas signalés avant l’enquête Nombre de cas manqués par cas confirmé
Punjab 1-17 août 1 250 27,7% 76,74,008 (25 juillet) 12684 605,01
Bihar Peut 2 400 0,7% 6,93 000 (19 mai) 1391 498,2
Andhra Pradesh Août 65 000 19,7% 1,66,66,200 (25 juillet) 88671 187,96
Delhi 27 juin-10 juil 21 387 23,4% 46,96 000 (20 juin) 53.116 88,41
Ahmedabad 11 juin-11 juillet 30 054 17,6% 9,80,320 (8 juin) 20574 47,65
Indore 11-23 août 7 103 7,75% 1,54,566 (5 août) 7735 19,98
Chennai 18-28 juillet 12 045 22% 1 022 281 (10 juillet) 73.728 13,87
A lire :  Pourquoi nous ne pouvons plus rire des graphiques intégrés aux ordinateurs portables

S’il est sûr de supposer que les cas de COVID-19 sont bien plus élevés que les décomptes officiels, ces résultats ne doivent pas être mal interprétés pour montrer que l’Inde se dirige vers l’immunité collective. La proportion d’anticorps neutralisants (responsables de la lutte contre le virus) parmi les anticorps détectés n’est pas connue. Par conséquent, la complaisance ne doit pas s’infiltrer dans les tests actifs.

Il est louable que la capacité d’essais de l’Inde soit passée de quelques milliers par jour en avril à 11 lakh par jour en septembre. Cependant, l’Inde doit manifestement faire plus pour isoler et freiner la propagation du COVID-19 dans le pays. L’accent doit être mis sur les tests directs basés sur la RT-PCR pour tester (avec précision), tracer et isoler les individus positifs au COVID-19.

Sunila Dixit est analyste de recherche à la Takshashila Institution et ses recherches portent sur divers domaines de la santé publique. Elle tweete à @SunilaDixit

Shambhavi Naik est chercheur associé au programme Technologie et politique de Takshashila. Elle tweete à @TheNaikMic.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

Lea Thompson Repense Vers Le Futur, La Comédie Musicale Devient

Lea Thompson repense vers le futur, la comédie musicale devient un film et a quelques idées [Exclusive]

Le Fusil De Chasse Fortnite Charge A été Vouté Dans

Le fusil de chasse Fortnite Charge a été vouté dans la mise à jour 14.40!