dans

Des adolescents nient avoir lancé l’homophobie dans un bar gay avec une excuse risible

Deux adolescents français ont été reconnus coupables de harcèlement aggravé après avoir lancé des œufs, de la bière et des insultes homophobes par la fenêtre d’une voiture alors qu’ils passaient devant un bar gay.

Les jeunes ont éclaboussé les clients assis sur la terrasse du bar du centre-ville de Clermont-Ferrand le 4 mai 2019, accompagnés d’un mineur qui sera jugé séparément.

Les trois jeunes hommes ont admis avoir poussé les clients et crié des insultes anti-gay, mais les deux hommes qui ont comparu devant le tribunal ont par la suite changé leur histoire.

Incroyablement, on a tenté de convaincre le juge qu’il ne s’entendait pas crier les insultes homophobes parce que la musique dans la voiture était trop forte.

«Je n’ai pas proféré d’insultes», a déclaré le chauffeur, maintenant âgé de 20 ans, selon le journal français Le Montagne. «La musique était flamboyante dans la voiture, je n’ai pas entendu les insultes.»

«Avez-vous des problèmes d’audition?» demanda le juge Charles Gouilhers. L’accusé a répondu que non. « Vous avez des problèmes de malhonnêteté, alors », a déclaré Gouilhers.

Le deuxième adolescent, maintenant âgé de 19 ans, a également affirmé qu’il ne se souvenait pas d’avoir entendu des insultes homophobes ce jour-là. «Nous faisions le tour de la ville, les œufs étaient une mauvaise blague, mais non, les insultes, je ne me souviens pas», dit-il.

«Il faut donc en déduire que les clients entendaient des voix», a répondu le juge.

Le procureur Marlène Roch a noté que jeter des œufs est un acte particulièrement humiliant pour les victimes. Mais Anne Pacard, en défense, a déclaré qu’il était «particulièrement désagréable» que les garçons soient accusés d’homophobie alors qu’ils ne sont «pas homophobes».

A lire :  Nouvel art «Pokémon Sword and Shield» célébrant 2021

«Être condamnée à tort pour des propos homophobes alors que vous ne l’êtes pas est particulièrement désagréable», a-t-elle soutenu.

Le tribunal a fini par abandonner les accusations de crime haineux contre les deux hommes, mais les a reconnus coupables de harcèlement aggravé envers les clients du bar gay.

Les deux accusés plus âgés ont été condamnés à 105 heures de travaux d’intérêt général, tandis que le troisième adolescent dans la voiture fera face à des accusations devant un tribunal pour mineurs.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Miliboo Table de bar extensible en acacia massif L80-135 cm BALTO
    Convivialité à la carte avec la table bar extensible BALTO !Le modèle BALTO est une table bar authentique et fonctionnelle. Pour les repas de tous les jours, on profite d'une table haute gain de place de L80 x P75 cm. Des amis à diner ? Dépliez en quelques secondes les rallonges directement intégrées dans la
  • Maisons du Monde Meuble de bar avec tiroirs en cuir Jules Verne
    Astucieux, le bar en cuir JULES VERNE rappelle les anciennes malles de paquebots. Refermez la malle et vos précieux élixirs seront à l'abri des regards ! Avec sa structure travaillée, ce meuble bar offre un vrai espace de rangement. Toujours dans ce style élégant et chaleureux, vous aimerez aussi la commode
  • Thule Barres de toit Thule ProBar - MITSUBISHI LANCER V Break
    Thule ProBar - robuste et flexibleLe Thule ProBar convient parfaitement en particulier pour l'utilisation artisanale ainsi que pour les sollicitations permanentes et les conditions difficiles du monde du travail. Avec ces barres de toit du fabricant de marque suédois Thule , vous faites dans tous les cas le