in

De fausses cartes étaient en vente sur TikTok pour certifier qu’ils avaient reçu le vaccin Covid-19

Dans Royaume-Uni la distribution des vaccins Covid-19 a officiellement commencé, mais les opérations de distribution des vaccins ont été liées à un phénomène dangereux qui s’est répandu en partie grâce aux plateformes de partage social telles que TIC Tac: sur le portail de partage de vidéos, en effet, des contenus publicitaires dans lesquels les auteurs ont commencé à circuler ils vendent de fausses cartes ce qui peut permettre aux acheteurs de faire semblant d’être vacciné et ainsi bénéficier des avantages réservés à la population ayant déjà bénéficié du traitement.

La campagne de distribution de vaccins au Royaume-Uni comprend le émission d’une carte spéciale qui certifie la vaccination des sujets subissant le traitement. La carte – c’est la recommandation du gouvernement – doit toujours être conservée avec vous, elle est nominative et comprend le nom du vaccin reçu (dans ce cas pour le moment c’est exclusivement celui fabriqué par Pfizer), la date de la première injection et une boîte qui il est laissé vide à remplir lors de la réception de la deuxième dose, le moment venu.

Le gouvernement a précisé que le document ne représentera aucun type de permis pour la circulation des personnes vaccinées ou un système de discrimination contre la population qui n’a pas encore réussi à recevoir un traitement, mais cette décision a inévitablement suscité des critiques. Certains sujets extérieurs aux institutions tels que les entreprises commerciales et les entreprises privées peuvent décider d’agir différemment et, ce faisant, en nourrir un réel marché noir de fausses cartes, que les citoyens encore à risque d’infection peuvent vouloir acheter afin de visiter les pubs et les magasins avec plus de liberté.

C’est exactement ce que c’est arrivé sur TikTok il y a quelques jours: comme le rapporte le Daily Mail, un utilisateur de la plateforme a publié une vidéo dans laquelle il montrait les cartes en question, toutes falsifiées, précisant qu’il peut vendre des cartes personnalisées au prix de 5 € chacun. Pour les obtenir, il suffirait de contacter l’auteur du tiktok en suivant un lien attaché à son profil au sein de l’application. La plateforme de partage a supprimé le clip et suspendu définitivement l’utilisateur responsable, mais le risque est que l’initiative puisse être reproduite par d’autres.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂