dans

Dana White sceptique sur le retour de Diaz: je n’ai aucune attente

Lundi, Nick Diaz Management a révélé que le vétéran de longue date était sur le point de faire un retour dans l’Octogone et qu’il attaquerait à nouveau dans l’année à venir. Interrogé à ce sujet, le président de l’UFC, Dana White, était plutôt sceptique.

Au lendemain de la série Contender de mardi, le président de l’UFC a répondu aux questions des journalistes présents et, bien sûr, la conversation s’est également tournée vers le favori du public Nick Diaz. White n’a pas partagé l’euphorie sur les réseaux sociaux à propos de l’annonce du retour.

“Nous n’aurions jamais publié ou fait quoi que ce soit de ce genre”, a déclaré White. «Nous devons attendre et voir comment les choses se passent d’ici. Je n’ai aucune attente du tout. Nous devons voir ce qui se passe. Il y a eu des discussions avec le camp de Diaz, mais cela dure depuis des années. “

Le scepticisme de l’UFC semble justifié, après tout, Diaz n’est plus dans la cage depuis 2015. Le joueur de 37 ans a perdu contre Anderson Silva dans le combat principal de l’UFC 183 et a ensuite été à nouveau banni pour traces de marijuana lors du test de dopage. Diaz est resté en dehors de la cage et des projecteurs même après l’expiration de l’interdiction.

Ces dernières années, il y a eu des rumeurs isolées sur le retour du Californien. Mais Diaz semblait juste rejeter ces rumeurs avec défi et rester en dehors des cages par principe pour ne pas rendre service à l’UFC. Maintenant, il pourrait être sérieux après avoir suivi un programme de formation de 14 semaines comme test pour se préparer à un retour aux poids welters, selon son manager.

A lire :  Mercedes-Benz ne veut plus de voitures autonomes comme taxis: "Nous ne voulons pas courir une course qui ne peut plus être gagnée"

.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

Türkgücü se plaint de Schweinfurt: le groupe de la Coupe rend Schalke stupéfait

Près de 200 interpellés lors de la manifestation des “ gilets jaunes ” en France