in

Confirmé. Renault Twingo n’aura pas de successeur

Luca de Meo, directeur exécutif du Groupe Renault, a récemment confirmé dans des déclarations à la publication française L’Automobile, que le Renault Twingo, le plus petit modèle de la marque française, n’aurait pas de successeur.

L’actuelle Renault Twingo continuera sur le marché pendant encore quelques années – sa nouvelle et dernière version, 100% électrique, vient d’arriver, mais quand elle quittera la scène, il n’y aura pas de nouveau modèle pour prendre sa place.

Quelque chose qu’il était déjà possible de prévoir après avoir vu le tableau ci-dessous, qui montre à quoi s’attendre en termes de voitures neuves de Renault d’ici 2025:

Les modèles jaunes sont destinés au marché européen, tandis que les modèles gris sont destinés à d’autres marchés, comme l’Amérique du Sud ou l’Inde, où Renault est également très présent.

Comme on peut le voir, la marque française se concentrera principalement sur les segments C et D, où la rentabilité est la plus élevée. Parmi les différents modèles prévus, on peut compter sur Arkana, la version de série de la Mégane eVision, une nouvelle génération de Kadjar – qui aura une version sept places -, et une version de production très probable du concept Morphoz pour le segment D.

Sur un segment, jusqu’au B, où résident actuellement Clio et Zoe, nous verrons la nouvelle Renault 5, exclusivement électrique, arriver en 2023. En 2025, nous verrons un nouvel ajout au segment, également 100% électrique, qui est encore ouvert à la spéculation: sera-ce une nouvelle génération de Zoe?

Le plus significatif est quand on remarque que dans la file d’attente dédiée au segment A, le segment où réside la Renault Twingo, il n’y a pas de nouveauté prévue avant au moins 2025.

Renault Twingo électrique

Renault Twingo sans successeur. Car?

La raison est la même pour les investissements plus importants dans les segments C et D: la rentabilité. Si dans ces segments Renault a le rendement dont il a besoin, dans le segment A, celui des citadins, il n’en a pas, surtout dans le contexte actuel. C’est ce que dit Luca de Meo à L’Automobile que, malgré le départ annoncé de Renault du segment, il regrette lui-même qu’il en soit ainsi.

On rappelle que la génération actuelle de la Renault Twingo a été développée en partenariat avec Daimler, donnant naissance aux Smart fortwo et forfour. Mais la prochaine génération de petite Smart sera développée et produite en Chine, en partenariat avec Geely, le groupe qui possède, entre autres, Volvo et Lotus.

De plus, compte tenu des mutations que subit l’industrie automobile, les comptes sont difficiles à faire pour justifier le développement d’une ville, où les prix sont généralement plus bas que élevés.

Parmi le respect des normes d’émission exigeantes, qui augmentent considérablement la mécanique ou là où les batteries ont un coût exorbitant (Twingo Electric dépasse les 20 mille euros, par exemple); et la future introduction (2022-2023) de normes de sécurité plus exigeantes, dans lesquelles il sera obligatoire d’ajouter plus d’articles qui augmenteront les coûts, les plus petites voitures du marché étant entre «l’épée et le mur».

Soit les prix augmentent par rapport aux modèles du segment ci-dessus, soit ils parviennent à partager les coûts de développement et de production avec un autre fabricant (obtenant de plus grandes économies d’échelle), soit, encore, ils choisissent de quitter le marché. C’est cette dernière option que nous voyons de plus en plus de constructeurs prendre.

Ce n’est pas seulement la Renault Twingo qui n’aura pas de successeur, les Peugeot 108 et Citroën C1 n’auront pas non plus. La Skoda Citigo n’est plus sur le marché et il ne semble pas y avoir d’avenir pour ses frères Volkswagen up! et SEAT Mii. Même le leader du segment, Fiat, dans quelques années, devrait être réduit à la nouvelle 500 électrique (qui est loin d’être un modèle accessible), sans prédiction de la 500 et la combustion Panda venant avoir des successeurs – on verra , d’autre part, des nouvelles dans le segment ci-dessus.

Source: L’Automobile.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • 2 x Poignée portière avant gauche ET droite TWINGO/KANGOO, GARANTIE A VIE (Gris)
    Poignées de remplacement coté gauche et droit Convient pour les Renault Twingo tous modèles de 03/1993 à 06/2007 et Renault Kangoo tous modèles de 03/1998 à 12/2007 Montage facile Pièce neuve (pour information) références OEM : 8200259376, 8200289434, 8200247802
  • Solido- Voiture Miniature de Collection, 421185400, Green
    Voiture miniature de collection