in

Conditions générales de WhatsApp: l’échange de données avec Facebook devient une obligation pour les utilisateurs

Les utilisateurs de WhatsApp doivent accepter l’échange de données avec Facebook à l’avenir. Il ne sera plus possible d’utiliser WhatsApp à l’avenir sans votre consentement.

Facebook est sérieux: avec une modification des conditions générales (CG) de WhatsApp, la société rend obligatoire l’échange de données avec Facebook. Quiconque accepte la modification des termes et conditions donne à l’entreprise le droit d’échanger des données utilisateur entre WhatsApp et Facebook à l’avenir – ceux qui refusent ne pourront plus utiliser WhatsApp à partir du 8 février.

Facebook vous informera des changements

Les utilisateurs qui utilisent WhatsApp sur leur smartphone recevront une notification au démarrage de l’application ces jours-ci, les informant des conditions générales modifiées. Vous avez la possibilité d’approuver les modifications immédiatement ou de reporter l’approbation. Ce dernier durera jusqu’au 8 février 2021. Après cela, WhatsApp ne pourra plus être utilisé sans le consentement des nouveaux termes et conditions.

Comment Facebook justifie les démarches

Officiellement, les données partagées devraient être utilisées pour améliorer encore les services, accroître la sécurité et lutter contre le spam. En outre, Facebook souhaite fournir aux utilisateurs des suggestions mieux adaptées de contacts et de groupes intéressants, proposer un contenu personnalisé et aider les utilisateurs à effectuer des achats et des transactions.

À l’avenir, il devrait également être possible d’effectuer des paiements via WhatsApp avec l’aide de Facebook Pay. D’autres services Facebook doivent également être liés plus étroitement à WhatsApp, bien que le fournisseur n’ait pas encore annoncé de plans plus spécifiques.

Une option devient une obligation

En fait, l’approche de Facebook n’est pas que les nouveaux et de nombreux utilisateurs ne remarqueront probablement pas les modifications apportées aux termes et conditions. Les mêmes règles s’appliquaient dans le passé. Jusqu’à présent, cependant, le consentement à l’échange de données entre WhatsApp et Facebook était facultatif.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂