dans

Compact avec l’intérieur d’un monospace: c’est la plateforme Renault pour voitures électriques qui promet de redéfinir les catégories

Compact avec l'intérieur d'un monospace: c'est la plateforme Renault pour voitures électriques qui promet de redéfinir les catégories

De par ses dimensions, il s’agit d’un coupé compact, mais son intérieur est digne du segment C. La Mégane eVision et la nouvelle plate-forme Renault CMF-EV sont un exemple les voitures électriques vont modifier les catégories que nous devions à ce jour, en éliminant le besoin de certains composants et en pouvant jouer avec l’espace lors de la conception du véhicule.

Telles sont les caractéristiques du nouveau Plateforme CMF-EV, avec laquelle l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi fabriquera ses futures voitures électriques qui devraient arriver à partir de 2022. Une évolution importante qui montre comment l’industrie automobile change ses conceptions pour s’adapter à l’arrivée de la voiture électrique.

Mégane eVision: uniquement en version électrique

La Mégane eVision sera «équivalente à 95% au modèle de série». Pour le moment, c’est un prototype qui rappelle un Morphoz plus avancé, mais de Renault, ils expliquent que la plupart des éléments resteront, des lignes à cette calandre avec des LED mobiles.

«Il possède la batterie la plus fine du marché et une carrosserie compacte de 4,21 mètres, mais l’espace d’un véhicule du segment C», explique Luca de Meo, récemment nommé PDG de Renault. La voiture est un mélange de concepts SUV, urbain et coupé, avec un design similaire à la Mégane actuelle mais avec des lignes plus modernes.

En comparaison, l’eVision affiche un empattement de 2,77 mètres, contre 2,67 mètres pour l’actuelle Mégane. C’est aussi considérablement plus court, d’une longueur de 4,21 mètres par les 4,36 mètres de celui à combustion. En plus d’une largeur de 1,8 mètre. Tout cela ensemble signifie que nous sommes face à un véhicule assez court, mais avec une habitabilité digne des modèles normalement entre 15 et 30 centimètres de plus.

A lire :  Les nouveaux OLED Panasonic sont transparents et résolvent le problème de la lumière: avec leur mode sombre, ils ne révéleront ce qu'il y a derrière que quand c'est intéressant

Responsable de cette conception est la plate-forme modulaire CMF-EV, en charge d’étendre l’offre électrique non seulement de Renault, mais de toute l’alliance. Par rapport à d’autres plateformes électriques telles que MEB, du groupe Volkswagen, celle de Renault promet « la meilleure batterie du marché ».

Laurens Van Den Acker, le concepteur en chef de Renault, explique certains des détails de l’eVision lors de l’événement E-Ways: « Nous voulions une voiture avec une silhouette de coupé. C’est comme un SUV, mais avec beaucoup plus d’espace que prévu. Quand une nouvelle plate-forme arrive, vous pouvez expérimenter de nouvelles conceptions et casser les codes précédents « .

La plateforme CMF-EV permettra la production de voitures électriques de différentes tailles

Plateforme Cmf Ev Renault Direct

Cette nouvelle plateforme électrique modulaire permettra la création de véhicules de différentes tailles, comme expliqué par le constructeur. Jean-Paul Drai, directeur de l’électrification de Renault, déclare que CMF-EV permet installer des batteries à différentes hauteurs, pour développer à la fois des berlines basses et des SUV.

Dans le cas de la Mégane eVision, ils proposent 214 ch et une autonomie de 450 kilomètres avec sa batterie de 60 kWh, mais si le constructeur le souhaite, ils pourraient créer d’autres versions sur la même plateforme avec plus ou moins de capacité.

Comme d’autres marques telles que Tesla, les cellules de batterie utilisées seront basées sur la chimie lithium-ion NMC (Nickel-Manganèse-Cobalt) et arriveront avec trois capacités différentes: 40, 60 et 87 kWh. La nouvelle Mégane inclura la taille moyenne, tandis que des modèles comme la Nissan Ariya utiliseront les deux derniers.

A lire :  "Destin 2": Trouvez et détruisez les 9 fragments entropiques

Plateforme Cmf Ev 3

Précisément le Nissan Ariya sera le premier avec cette plate-forme, commune dans toute l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. Ce n’est pas un hasard si l’Ariya est si similaire à la Mégane eVision, car au final, elles sont construites avec la même plate-forme et incluront la même taille de batterie. Il n’est pas exclu qu’à l’avenir Renault annonce des variantes de la Mégane avec une batterie plus petite, la 40 kWh. Au niveau de la charge, la plateforme CMF-EV est au niveau de la concurrence, avec une puissance maximale de 130 kW en courant continu.

Luca de Meo explique que la marque doit se réinventer et « devra suivre un régime », faisant référence à un plan de licenciement majeur qui touchera environ 8% de ses salariés. Parmi les projets d’avenir de l’entreprise, il y a de la reconversion d’Alpine à l’arrivée de Grand SUV électrique équivalent à Renault Captur.

Le design plat des voitures électriques favorise l’espace

Intérieur Megane Evision

C’est dans le design que Renault met l’accent. La plateforme CMF-EV permettra empattement qui variera entre 2,69 et 2,77 mètres. La plate-forme a été développée autour de la batterie et en ayant un design plat sans système d’échappement, elle offre plus d’espace pour l’intérieur.

La la batterie est placée sous le plancher de l’habitacle et il n’y a pas de surprises comme dans les véhicules à combustion, parvenant à obtenir sur le papier un intérieur plus spacieux que son homologue à combustion.

Renault CMF EV

Pour le moment, Renault n’a pas montré l’intérieur de la Mégane eVision, laissant cette section pour la présentation du modèle commercial, fin 2021. Ils promettent que l’espace sera jusqu’à 60% plus grand que d’habitude dans les voitures du segment A.

A lire :  "Il est le collecteur d'utérus": un médecin du camp américain aurait stérilisé des migrants

Une autre clé de cette plateforme CMF-EV est la performance, avec un centre de gravité inférieur et une direction améliorée pour essayer d’offrir une conduite plus douce.

Une plateforme développée depuis plus de 10 ans

Megane Evision 3d 3

«Si vous regardez les dernières voitures de sport, presque toutes sont électriques», explique Laurens Van Den Acker. « Si vous voulez plus de puissance, il suffit de mettre plus de batterie. En n’ayant pas de transmission comme dans les voitures à combustion, le couple que vous obtenez est immédiat. C’est pourquoi ils offrent une si bonne accélération », explique-t-il. Cependant, « plus de batterie signifie plus de poids ». Trouver l’équilibre est précisément l’objectif des constructeurs automobiles.

Pour Renault, le moyen de résoudre ce défi est d’optimiser la répartition du poids et de produire des batteries plus minces, ce dont ils sont fiers de leur plate-forme. Ce n’est pas pour moins, car CMF-EV définira la Renault des prochaines années. L’alliance a conçu cette plateforme pour « au moins deux cycles de produit, c’est-à-dire plus de 10 ans « .

Les constructeurs automobiles sont déjà préparer l’arrivée de la prochaine génération de batteries à semi-conducteurs, avec une densité de 600 à 700 Wh / kg (deux fois la densité actuelle). Mais ce ne sera pas un frein à la plateforme CMF-EV, qui sera adaptée pour s’y adapter.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

Le Champion De Gloire Alex Pereira Poursuit Sa Carrière Dans

Le champion de gloire Alex Pereira poursuit sa carrière dans le MMA et signe avec la LFA

Les Premières Photos De La Série Scream 5 Révèlent Le

Les premières photos de la série Scream 5 révèlent le retour de Courteney Cox en tant que Gale Weathers