in

c’est le capitaine Carter à la rescousse

C’est le capitaine Carter à la rescousse alors que Marvel Studios s’aventure plus loin dans des réalités alternatives. Et qu’est-ce qui se passerait si…? est une série animée qui amène l’observateur extraterrestre (Jeffrey Wright) dans le MCU. Connu sous le nom d’Uatu dans les bandes dessinées, le Watcher observe des événements historiques se dérouler le long de différents chemins dans le multivers. La première de la série est un Captain America : le premier vengeur refaire. Et qu’est-ce qui se passerait si…? postule que Peggy Carter (Hayley Atwell) prend le sérum de super soldat et non Steve Rogers.

Et qu’est-ce qui se passerait si…? s’ouvre dans un cadre familier. Skinny Steve Rogers (Josh Keaton), entouré de scientifiques, de militaires, de Howard Stark (Dominic Cooper) et du Dr Abraham Erskine (Stanley Tucci); se prépare à recevoir le sérum super soldat et une explosion de rayons vita. Mais dans cette chronologie, une réalisation fortuite et un sabotage ignoble obligent Peggy Carter à prendre une décision critique. Se soumettre à l’expérience ou risquer de perdre à jamais le travail d’Erskine.

Pendant ce temps en Scandinavie, Johann Schmidt (Ross Marquand) d’Hydra vole le Tesseract infiniment puissant. Howard Stark supplie le colonel sexiste et arrogant Flynn (Bradley Whitford) d’envoyer l’agent Carter amélioré en action. Elle défie ses supérieurs et se déplace contre Hydra avec l’arme signature de Stark, un bouclier Vibranium arborant l’Union Jack. L’héroïsme du capitaine Carter mène le combat directement à Hydra. Mais le crâne rouge n’est pas facilement déjoué. Hydra a un plan sinistre pour le Tesseract qui changera le destin de l’humanité.

Et qu’est-ce qui se passerait si…? l’épisode un bloque toute l’histoire de Captain America : le premier vengeur en trente minutes de coups de pied au cul. Les aventures du capitaine Carter reflètent en grande partie la transformation de Steve Rogers. Les personnages changent de place, mais les deux doivent continuellement prouver qu’ils appartiennent au combat. Peggy encore plus à cause des stéréotypes sexuels de l’époque. Ils font équipe, de manière intéressante, pour frapper Hydra et les nazis. Les scènes de combat sont magnifiquement animées. Chaque coup de poing, coup de pied et explosion saute de l’écran. Les personnages ne sont pas trop compliqués. Ils ressemblent et agissent à peu près comme leurs versions en direct.

Je dois admettre avoir remarqué que Chris Evans n’exprime pas Steve Rogers. Hugo Weaving est également remplacé en tant que crâne rouge, mais ce n’est pas aussi évident. Entendre Sebastian Stan dans le rôle de Bucky et Stanley Tucci dans le rôle d’Erskine converser avec un autre acteur se faisant passer pour Chris Evans est étrange. C’est une petite chicane. J’aime ce que les scénaristes font avec le personnage de « Skinny Steve Rogers ». C’est juste étrange que presque tout le monde reprenne ses rôles de voix, à l’exception de la plus grande star. Ce n’est peut-être pas si négatif. C’est l’histoire du capitaine Carter. Elle mérite d’être au premier plan.

L’épisode un va grand exprès. Et qu’est-ce qui se passerait si…? donne à Peggy Carter son dû, mais permet également à Steve Rogers de contribuer aux coups. Il y a peu de nuances, mais jamais un moment d’ennui. Les adultes et les enfants seront également divertis par la première. C’est simple et cinématographique en adhérant étroitement à la structure du film. Des récits plus complexes sont en magasin pour plus tard dans la saison. Et qu’est-ce qui se passerait si…? est produit par Marvel Studios et Flying Bark Productions. De nouveaux épisodes sont diffusés tous les mercredis exclusivement sur Disney+.

Sujets : Et si ?

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂