dans

Ces scientifiques enterrent des cadavres humains au milieu de la forêt pour voir comment sa décomposition affecte les plantes voisines

Ces scientifiques enterrent des cadavres humains au milieu de la forêt pour voir comment sa décomposition affecte les plantes voisines

En 1971, frustré par le peu de progrès réalisés dans la science de la décomposition depuis le XIIIe siècle, l’anthropologue William M. Bass a eu une idée: créer un endroit où vous pouvez placer des dizaines de corps dans des centaines de conditions environnementales différentes et analyser en détail comment ils se séparaient peu à peu. Comme on pouvait s’y attendre, malgré le fait que des dizaines de corps donnés à la science s’accumulaient dans les morgues de l’Université du Tennessee, personne ne l’a pris au sérieux.

Mais il n’a pas été intimidé. Aujourd’hui, la « Body Farm » de la ville de Knoxville s’étend sur plus de 10 000 pieds carrés et étudie plus de 150 corps en même temps. Oui, c’est ce qu’il semble: mètres et mètres de corps en décomposition qui ont joué un rôle clé pour la science médico-légale contemporaine, ainsi que pour l’archéologie et d’autres sciences connexes.

Maintenant, l’équipe du Centre a commencé à faire quelque chose de différent: enterrer les corps dans les zones boisées.


Vraiment? Parce que?

Comme l’explique le chercheur principal du programme, Neal Stewart Jr, professeur de phytotechnie à l’Université du Tennessee: «Dans les zones ouvertes et petites, les patrouilles peuvent être efficaces pour trouver une personne disparue, mais dans des parties plus boisées ou dangereuses, comme le Amazon, c’est tout simplement impossible.  » « En réfléchissant à cela, nous nous sommes demandé si les plantes pouvaient fonctionner comme indicateurs de décomposition humaine qui nous permettent une récupération corporelle rapide et sûre« .

A lire :  iPhone 13: Est-ce l'innovation de conception la plus agréable?

La logique est simple: la décomposition des cadavres provoque des changements chimiques dans les écosystèmes près des cadavres. « Iles de décomposition », les auteurs l’appellent et c’est un processus qui altère le sol, les racines et aussi les feuilles des plantes voisines. «Le résultat le plus évident des îles serait une importante libération d’azote dans le sol, surtout en été lorsque la décomposition se produit rapidement», a expliqué Stewart.

Le problème est que « détecter à distance » les « changements dans la composition foliaire de la plante » pour trouver des indices sur la composition du sol et l’effet « îlot de décomposition » est plus difficile qu’il n’y paraît. Des choses aussi basiques que faire la distinction entre les corps humains et les autres grands mammifères est déjà diaboliquement difficile.

Pour concevoir les algorithmes de recherche, le Centre a réuni un groupe de botanistes, d’anthropologues et de scientifiques pour commencer une série d’expériences dans des zones de l’université afin de tester les effets de la décomposition sur la végétation. En utilisant les installations, ils sont travailler sur notre compréhension des métabolites spécifiques de la décomposition des restes humains et comment ils influencent l’apparence des plantes.

Il est trop tôt pour savoir s’ils réussiront enfin, mais les données qu’ils publient sont vraiment très prometteuses. La science de la mort et ses implications n’est pas très populaire. Je ne peux blâmer personne. Cependant, pour une raison que je ne comprends pas très bien, c’est fascinant.

Images | FAC à UT Knoxville

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Extrem K-9 Partie de corps pour entrainement à la détection de cadavre ou restes humains
    Nous vous proposons en exclusivité Européenne des produits destinés aux chien pour l’entrainement à la détection de cadavre et restes humains. Ces produits sont destinés aux unités spécialisées en recherche de personne disparues durant des catastrophes naturelles ou circonstances mystérieuses.Les produits ci
  • Extrem K-9 Partie de corps pour entrainement à la détection de cadavre ou restes humains
    Nous vous proposons en exclusivité Européenne des produits destinés aux chien pour l’entrainement à la détection de cadavre et restes humains. Ces produits sont destinés aux unités spécialisées en recherche de personne disparues durant des catastrophes naturelles ou circonstances mystérieuses.Les produits ci
  • Extrem K-9 Partie de corps pour entrainement à la détection de cadavre ou restes humains
    Nous vous proposons en exclusivité Européenne des produits destinés aux chien pour l’entrainement à la détection de cadavre et restes humains. Ces produits sont destinés aux unités spécialisées en recherche de personne disparues durant des catastrophes naturelles ou circonstances mystérieuses.Les produits ci
Nous Aurons Des Nouvelles De Borderlands 3 De Pax

Nous aurons des nouvelles de Borderlands 3 de PAX

La France Confirme Plus De 6500 Cas Et Environ 40

La France confirme plus de 6500 cas et environ 40 décès par coronavirus au cours de la dernière journée