dans

Ces influenceurs Instagram ne pourront plus utiliser de filtres pour promouvoir les cosmétiques

Sur le réseau social photographique Instagram maintenant, de nombreux utilisateurs très suivis utilisent leur popularité pour faire de la publicité pour des produits de beauté moyennant des frais. Maquillage, crèmes et soins du visage sont au centre de l’activité sponsorisée de milliers d’influenceurs et de micro-influenceurs, mais parfois ils ne sont pas parfaitement transparents dans leurs conseils. En fait, en ligne, les exemples d’utilisateurs qui se montrent en devenant des témoignages de produits de beauté ne manquent pas. modifié par des filtres photo qui modifient son apparence physique. Et bien bientôt l’opération ne sera plus possible nulle part dans le monde: au Royaume-Uni, l’ASA – l’organisme d’autorégulation du secteur publicitaire – a laissé entendre aux marques et aux influenceurs de arrêter de s’afficher sur les réseaux sociaux les communications relatives aux produits de beauté associées à l’application de des filtres qui altèrent l’apparence physique des protagonistes.

La norme est née d’une campagne sociale lancée l’année dernière par une influenceuse, mannequin et maquilleuse Sasha Louise Pallari. Nommée #Filterdrop, l’initiative visait à sensibiliser les utilisateurs d’Instagram et l’opinion publique sur l’effet toxique de l’utilisation incontrôlée de filtres photographique. Ces changements – c’est l’objet de la campagne – lissent les particularités naturelles du corps et en particulier de la peau, les faire passer pour des imperfections se débarrasser de. De là commence un cercle vicieux qui conduit un nombre croissant d’utilisateurs à utiliser ces mesures de retouche numérique automatique et en même temps à se sentir inadéquats pour ne pas apparaître naturellement comme le font leurs connaissances, amis et influenceurs sur les réseaux sociaux.

A lire :  iOS 14.3: la mise à jour fournit des informations sur les AirTags et les écouteurs de studio

Il s’agit d’un mécanisme déjà connu des universitaires, des chercheurs et même des médecins, dans lequel, cependant, au fil du temps, des marques et des influenceurs du secteur de la beauté sont également entrés. C’est pourquoi Pallari s’est tourné vers ASA pour intervenir dans la mesure du possible. Le résultat est des règles non contraignantes, mais recommandations fortes ce qui poussera les acteurs actifs du secteur au Royaume-Uni à « ne pas appliquer de filtres destinés à exagérer l’effet des produits promus, même si le nom du filtre est présent dans le contenu publié ».

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Staywell Chatière a puce Staywell Microchip Par unité
    Chatière à puce Staywell Microchip fonctionne avec une puce identifiante qui donnera accès qu'à votre chat. Peut s'utiliser sur différentes portes. * Fonctionne avec une puce personalisée * Les chats étrangers ne pourront plus rentrer * Avec une fonction nocturne manuelle