dans

Certains apiculteurs français ne savaient pas pourquoi leurs abeilles produisaient du miel bleu : ils mangeaient des M & Ms d’une usine voisine

Vous êtes ce que vous mangez est un dicton qui a parfois plus de sens que tout autre. Les apiculteurs du nord-ouest de la France ont regardé de plus près en 2012. Leurs abeilles soudainement a commencé à produire du miel bleu et vert au lieu de jaune ou brun. La raison? Les abeilles se nourrissaient des colorants pour les barres M&M.


Les abeilles produire du miel en recueillant le nectar des fleurs. Cet aliment naturel riche en fructose et en saccharose est collecté et transporté jusqu’à la ruche, où il est transformé. Les abeilles le transfèrent de l’une à l’autre dans un processus qui réduit l’eau dans le nectar pour en faire une substance plus collante et plus facile à stocker. Enfin, la substance est séchée autant que possible avec le battement des abeilles jusqu’à ce que la substance soit collante et se transforme en miel.

Alors que les abeilles se nourrissent généralement de nectar de fleurs, ce groupe d’abeilles préférait quelque chose de plus sucré et de plus artificiel. Ils avaient trouvé une chocolaterie M&M près de leurs ruches. Et, à côté de l’usine, les conteneurs avec des résidus de colorants et de chocolat. Les abeilles ont décidé de s’en nourrir directement au lieu de chercher du nectar dans les fleurs. Le résultat? Miel des couleurs les plus variées.

Eu lieu à l’été 2012. Les apiculteurs après quelques mois d’incertitude ont décidé de savoir ce qui se passait. Il s’avère que les abeilles de la ville de Ribeauville avaient trouvé la chocolaterie à quelques kilomètres de là. Après avoir été avertis, les propriétaires de l’usine ont décidé de mieux nettoyer leurs conteneurs à déchets et de les stocker dans un espace clos inaccessible aux abeilles.

Coloré, mais pas rentable

La France est depuis des années l’un des plus gros exportateurs de miel au monde. En Alsace (où cette curieuse situation a été constatée) environ 1 000 tonnes de miel sont exportées par an. Le problème est que ce miel bleu ou vert est inutile. Comme il ne répond pas aux normes attendues du miel, il ne peut pas être commercialisé légalement.

A l’époque, lorsque les apiculteurs découvrirent ce miel, Ils ont indiqué qu’il avait un goût de miel, mais c’est là que la comparaison est allée. Comme il ne répondait pas aux autres normes de commercialisation du miel, ils n’ont pas pu le vendre ou l’utiliser. Bien sûr, voyant pendant un moment.

Via | Daniel Norero
Plus d’informations | .

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂