in

«  Célébrer nos histoires  »: un nouveau magazine est consacré aux femmes noires dans l’alimentation

À bien des égards, les femmes noires ont façonné le paysage culinaire américain, mais même avec les dizaines de magazines traitant de la nourriture et du vin, il n’y en a pas eu sur les femmes noires dans l’industrie – jusqu’à présent.

Le premier numéro de For the Culture, un magazine semestriel lancé par une femme noire et écrit, photographié et illustré par des femmes noires, est maintenant disponible à l’achat en ligne. Son créateur, pâtissier devenu écrivain culinaire Klancy Miller, s’est entretenu avec Sheinelle Jones de 45secondes.fr, ainsi que plusieurs stars du premier numéro pour discuter du projet.

Dr. Jessica B. Harris apparaît sur la couverture du premier numéro du magazine alimentaire For the Culture.Kelly Marshall / Pour la culture

« J’ai travaillé à Paris dans une boulangerie dans un restaurant, et j’ai adoré, mais j’ai aussi réalisé que je voulais travailler en dehors du restaurant », a déclaré Miller à Jones.

Remarquer la pénurie d’histoires sur la nourriture et le vin axées sur les femmes noires l’a incitée à essayer quelque chose de nouveau.

« Je n’ai jamais vu beaucoup de concentration sur les Noirs en général, mais plus particulièrement sur les femmes noires », a déclaré Miller. «Je crois sincèrement que les femmes noires sont les architectes des cuisines et des cuisines de ce pays à travers l’histoire et dans de nombreux pays à travers le monde. J’ai donc voulu créer une publication qui centrerait nos expériences, notre expertise et nos voix en relation avec la nourriture et vin. »

Dans le premier numéro, une illustration de Simone Martin-Newberry accompagne «Une recette de soupe au gombo», un poème d’Alisha Sommer.Simone Martin-Newberry / Pour la culture

« Il y a une citation que Toni Morrison a dite: » S’il y a un livre que vous voulez lire, écrivez-le «  », a-t-elle ajouté. « J’avais l’impression que c’était quelque chose que je voulais lire. »

Il y a un peu plus d’un an, Miller a lancé une campagne de financement participatif et a demandé des soumissions au magazine. Le premier publié mettait en vedette 35 contributeurs et historienne culinaire, auteur de livres de cuisine et professeur Jessica B. Harris sur la couverture.

Une photo de Doro Wot et Dulet avec un côté de crème sure accompagne un article intitulé « Cooking in the Motherland » de Hirut Haleff.Hirut Haleff / Pour la culture

« Je veux que les gens se sentent inspirés d’apprendre quelque chose sur une personne qu’ils ne connaissaient pas auparavant », a déclaré Miller à propos de ses espoirs pour la publication. « Si vous n’avez jamais préparé de repas somalien, j’espère que vous essaierez l’une des recettes. Je veux donc que les gens aient l’impression que leur curiosité est rassasiée. »

Krista Scruggs, une agricultrice du Vermont et propriétaire de Zafa Wines, décrite dans le premier numéro, voit le magazine comme une opportunité d’enseignement.

«Cela ne fait qu’éduquer les gens qui (les femmes noires) sont nuancés de toutes les manières, de la nourriture au vin», a-t-elle déclaré. « Je pense que c’est finalement nous qui avons de l’espace et de l’espace de retenue alors que tout le monde a sauf nous, ou que nous ferions mieux de lutter plus fort pour faire entendre nos voix. »

Mashama Bailey, chef exécutif primé et partenaire du restaurant et marché The Grey à Savannah, en Géorgie, également présenté dans le magazine, a déclaré à Sheinelle qu’être une femme noire dans la cuisine s’était parfois sentie «seule». « Je ne pense pas que nous soyons nombreux et ce fut vraiment un voyage révélateur de rencontrer des gens. »

Le chef gris Mashama Bailey est présenté dans la partie «Questionnaire» du premier numéro du magazine.Chia Chong / Le Gris

La cuisinière à domicile et blogueuse culinaire Angela Davis, alias The Kitchenista, est particulièrement fière d’être dans le numéro à cause de sa fille de 6 ans.

«Pour feuilleter ce magazine, c’était juste une photo après une photo de femmes noires et brunes, et de la nourriture… c’est bien que ça fait longtemps que tout tourne autour de nous», dit-elle à Sheinelle.

Angela Davis alias The Kitchenista est en vedette dans une conversation avec le chef Kia Damon intitulée «Donnez aux blogueurs alimentaires leurs fleurs … maintenant».Gracieuseté d’Angela Davis

Miller a ajouté: « Nous célébrons nos histoires, nous nous célébrons les uns les autres. »

Le premier numéro de For the Culture est disponible à la vente en ligne, et Miller travaille également à entrer bientôt dans les librairies.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂