dans

Caracas dénonce un sale jeu pour tenter d’incriminer Maduro

Le Venezuela fait face aujourd’hui à de nouvelles tentatives d’utiliser les institutions de l’ONU pour appliquer des mesures coercitives, politisant la question des droits de l’homme, a déclaré une source spécialisée. Les signes d’utilisation de moyens institutionnels contre la nation sud-américaine se sont multipliés ces dernières semaines, «et ont la marque distinctive des démocrates dans le bureau ovale de Washington», selon un rapport publié par le Samuel Robinson Institute.

Selon un article publié par ce centre d’étude Thinking Original basé à Caracas, la création d’une archive de fausse criminalité ferait partie des mécanismes de dissuasion du «soft power» pour le changement de régime à Caracas.

Dans cette ligne d’action, mercredi dernier, la soi-disant Mission internationale de découverte a présenté une nouvelle évaluation de la situation dans ce pays sud-américain avant la 46e session du Conseil des droits de l’homme, avec des déclarations répétées dans ce domaine.

La commission prétendument indépendante a publié son rapport sans mettre le pied sur le sol vénézuélien, sans comparer ses conjectures avec des informations officielles et sans recourir à des mécanismes de vérification fiables, dans une position en proie à l’arbitraire, selon l’Institut Samuel Robinson.

La source a déclaré que cette avancée institutionnelle parallèle à l’ONU contre le Venezuela se produit simultanément avec la relance des questions humanitaires par les gouvernements colombien et américain, qui ont annoncé des mesures favorables aux migrants vénézuéliens. Ce sont des actions à portée de propagande, utilisées pour légitimer les opérations d’asphyxie contre l’Etat vénézuélien, a déclaré le centre d’étude dans son rapport.

En réitérant son ignorance des mécanismes parallèles au système onusien, le gouvernement vénézuélien a rejeté dans un communiqué les observations de la Mission internationale, en raison de son manque de soutien de la part du siège des médias et sans contact direct avec la réalité du pays.

A lire :  Il ne reste que si ...: Messi fait-il chanter le FC Barcelone avec Suárez?

Le gouvernement vénézuélien a déclaré que la création de la commission, résultat d’une résolution promue par un petit groupe de pays « connaissant de graves situations internes de violation des droits de l’homme », est un exemple d’utilisation politique des mécanismes internationaux. En outre, la Haut-Commissaire des Nations Unies, Michelle Bachelet, a présenté à la veille de la mise à jour orale de son rapport sur le Venezuela, rejeté par Caracas pour manque d’équilibre nécessaire et plein d’informations non vérifiées.

Le représentant vénézuélien au Conseil des droits de l’homme, Héctor Constant, a mis en doute qu’une évaluation de la situation du pays dans cette région ignore ou omet l’existence d’une agression multiforme de Washington et de ses alliés.

De même, le ministère des Affaires étrangères a qualifié les déclarations du fonctionnaire de peu judicieuses et a regretté le «rapport déséquilibré publié dans le cadre d’une résolution politisée, (…) promu par les États-Unis à travers le soi-disant Grupo Lima». L’exécutif bolivarien a trouvé inquiétant que le Haut Commissaire cède à la pression d’acteurs anti-vénézuéliens et fasse des déclarations biaisées loin de la vérité, faisant écho aux campagnes médiatiques et présentant des spéculations idéologisées comme des faits.

Ceci, malgré la présence du Bureau au Venezuela et les mécanismes de dialogue fluides découlant de la lettre d’entente récemment renouvelée sur l’assistance technique et la coopération, selon un communiqué publié par le ministère des Affaires étrangères.

Face à ce scénario, le gouvernement vénézuélien a indiqué qu’il réexaminerait les relations avec le Haut-Commissaire aux droits de l’homme, afin de garantir le strict respect des principes d’objectivité, d’impartialité et de non-ingérence dans les affaires intérieures.

A lire :  Un bar gay éclate de joie après que Joe Biden ait crié aux personnes trans

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • ROBOT DE NETTOYAGE Venga! Robot Aspirateur 3 en 1, fonction balai, aspirateur et laveur de sol, avec un r&eacuteservoir; d&rsquo6
  • NOUVOMEUBLE Lit enfant surélevé 90x200 cm en pin blanc avec une tente de jeu astronaute ZOE
    Un lit pour enfant pratique et amusant Comblez votre enfant avec ce lit qui sera également un excellent espace de loisirs. Il offre un espace inférieur suffisamment grand lui permettant de jouer tranquillement. Grâce à sa tente de jeu sur le thème de l'espace, votre enfant pourra s'inventer des aventures dans
  • NOUVOMEUBLE Lit enfant surélevé 90x200 cm en pin blanc avec une tente de jeu astronaute ZOE
    Un lit pour enfant pratique et amusant Comblez votre enfant avec ce lit qui sera également un excellent espace de loisirs. Il offre un espace inférieur suffisamment grand lui permettant de jouer tranquillement. Grâce à sa tente de jeu sur le thème de l'espace, votre enfant pourra s'inventer des aventures dans