in

BTS considère qu’il y a des barrières pour les asiatiques dans la musique

Ces dernières années, nous avons assisté à une augmentation de la popularité de divers groupes de K-pop qui ont réussi à captiver des millions de personnes à travers le monde, comme dans le cas de BTS, qui a déjà collaboré avec de grandes stars de la musique occidentale comme Coldplay.

Bien que la perception du public ait changé, les membres du groupe considèrent qu’il existe toujours une haine envers les Asiatiques dans l’industrie musicale mondiale, partageant quelques mots sur leur expérience personnelle.

Vous pourriez aussi être intéressé par: Ed Sheeran et Elton John annoncent le lancement de leur collaboration

Teen Vogue rapporte que les membres de BTS ont tenu une conférence de presse spéciale à l’occasion de leur série de concerts « Permission To Dance On Stage » dans la ville de Los Angeles, en Californie, un espace dans lequel ils ont profité de l’occasion pour parler de la haine qui la communauté asiatique accueille à travers le monde.

« Je ne suis pas né et j’ai grandi à l’étranger, mais en tant qu’Asiatiques, ces dernières années, sur notre chemin autour du monde, nous sentons vraiment ces murs », a déclaré RM, leader du groupe. « Les murs peuvent toujours être décrits comme des mots, parfois il est visible, parfois il est invisible et sensible ».

Vous pourriez aussi être intéressé par: Tony Iommi revient avec une nouvelle chanson intitulée « Scent of Dark »

RM note qu’il fait entièrement référence à une haine des Asiatiques qui devient plus apparente à mesure qu’ils parviennent à remporter certains prix ou distinctions. Ce n’est pas la première fois que BTS signale ce type de comportement, faisant partie du mouvement #StopAsianHate en mars dernier.

Au cours de la même conférence de presse, BTS a abordé la question de sa deuxième nomination aux Grammy Awards pour son single « Butter ». « Etre nominé pour un Grammy n’est pas facile, gagner un Grammy n’est pas facile », a ajouté Suga. « Je suis vraiment reconnaissant qu’il existe encore des obstacles et des défis qui peuvent jouer en ma faveur », a-t-il conclu, faisant référence à un proverbe coréen sur la persévérance.

Suivez-nous sur

Licence en sciences de la communication. Lecteur amateur à plein temps et cinéphile. J’ai rejoint la rédaction de Tónica en janvier 2020.

voir plus

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂