dans

Borrell censure les allégations «inacceptables» d’Erdogan concernant la «santé mentale» de Macron

Borrell Censure Les Allégations «inacceptables» D'erdogan Concernant La «santé Mentale»

, 25 oct. () –

Le haut représentant pour la politique étrangère de l’UE, Josep Borrell, a critiqué ce dimanche les propos « inacceptables » du président turc, Recep Tayyip Erdogan, qui a interrogé samedi la « santé mentale » du président français Emmanuel Macron, pour laquelle il a perçue comme une critique de l’islam après le meurtre d’un professeur d’histoire à la périphérie de Paris pour avoir montré des caricatures de Mahomet.

« Les propos du président Erdogan concernant le président Macron sont inacceptables. Je demande à la Turquie d’arrêter cette dangereuse spirale de confrontation », a posté Borrell sur son compte Twitter.

Borrell rappelle également la « véritable offre » du Conseil européen de « relancer » les relations bilatérales, « mais la volonté politique des autorités turques est nécessaire ». « Sinon, la Turquie sera encore plus isolée », a-t-il prévenu.

« Quel problème Macron a-t-il avec l’islam et les musulmans? Il a besoin d’un traitement de santé mentale », a déclaré Erdogan ce samedi lors d’un rassemblement de son Parti de la justice et du développement (AKP) à Kayseri, dans le centre de la Turquie.

« Que pouvez-vous dire à un chef d’Etat qui traite ainsi des millions de membres d’une minorité religieuse dans son pays? D’abord, un test mental », at-il ajouté. Erdogan a même prédit que Macron perdrait les élections de 2022 « parce qu’il n’a rien obtenu pour la France ».

Erdogan répondait ainsi à un discours dans lequel Macron reprochait au «séparatisme islamiste» et pariait sur «d’imposer fermement la laïcité», bien que «sans tomber dans le piège (…) de stigmatiser tous les musulmans». Dans le discours, Macron a annoncé la scolarité obligatoire dès l’âge de 3 ans et l’interdiction de l’enseignement à domicile sauf pour des raisons de santé, le tout pour éviter un «endoctrinement» contre les valeurs républicaines.

A lire :  Trois migrants meurent après le naufrage de leur bateau en essayant de rejoindre le Royaume-Uni depuis la France

En réponse à Erdogan, l’Elysée a qualifié ces propos de « inacceptables » après les « déclarations très offensantes de ces derniers jours (par Erdogan), notamment sur l’appel au boycott des produits français ».

« L’indignation et la grossièreté ne sont pas des formes (…). Nous exigeons qu’Erdogan change le cours de sa politique car elle est dangereuse à tous points de vue. Nous n’entrons pas dans des polémiques inutiles et nous n’acceptons pas les insultes », déclare le communiqué Présidence gauloise. Par ailleurs, Paris a annoncé l’appel à consultations de son ambassadeur à Ankara, Hervé Magro.

L’Elysée a également souligné «l’absence de message de condoléances et de soutien de la part du président turc après l’assassinat de Samuel Paty», tué dans une attaque islamiste.

L’assassinat, le 16 octobre, du professeur Samuel Paty a choqué la France, où plus de 250 personnes ont été tuées lors d’attaques par des islamistes extrémistes ces dernières années. Après l’attaque, 27 personnes ont été arrêtées.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

'Matrix 4': tout ce que nous savons sur le nouveau film de la série avec Keanu Reeves et Carrie-Anne Moss

‘Matrix 4’: tout ce que nous savons sur le nouveau film de la série avec Keanu Reeves et Carrie-Anne Moss

Gfvcoylra4q9yv Umqzeii9v Livmd5xduzbd69qxjb3zst8un34xmi5s4f1wu2ftwglznb7k Tv8si98fk7ddujil2cfgxbw1200 H630 Rj Pp E365.jpeg

Voici les 25 meilleurs « Kings Of K-Pop 2020 », choisis par les fans