in

Billy Connolly innocenté par l’Ofcom pour une blague sur un chat mort

L’Ofcom a innocenté Sir Billy Connolly après une blague sur un chat écrasé diffusée dans son documentaire.

Le bâillon, qui est montré sur Billy Connolly : un plaisir absolu, a été diffusé à Noël mais a reçu des plaintes de deux téléspectateurs qui pensaient qu’il était cruel envers les animaux.

Crédit : Alamy
Crédit : Alamy

L’histoire, qui a été racontée dans l’émission, impliquait un homme qui a renversé un chat alors qu’il voyageait à travers les Highlands.

Après l’incident accidentel, l’histoire a révélé comment l’homme est sorti de la voiture et a vu que le chat était allongé sur le bord de la route, alors il l’a frappé avec un marteau pour le « sortir de sa misère ».

Il a ensuite été expliqué que l’homme s’était rendu compte que le chat qu’il avait frappé se trouvait dans le passage de roue de son véhicule et que celui qu’il avait frappé était en parfaite santé et qu’il était juste en train de « prendre un bain de soleil ».

Selon The Scottish Sun, Connolly a déclaré que l’histoire lui avait été racontée par Liam Neeson et que cela serait arrivé à un membre de l’équipe de tournage en 1995.

Crédit : Alamy
Crédit : Alamy

Connolly a déclaré: « L’histoire du chat est l’une de mes préférées de tous les temps. Il a rejoint le panthéon des choses dont je suis fier.

« C’est très encourageant que vous puissiez prendre la réalité et l’habiller et faire rire les gens.

« Le choc fait partie intégrante de la comédie. Le choc de la punchline de nulle part attire les gens, ils adorent ça.

Après avoir reçu les plaintes, Ofcom a regardé la routine de stand-up et a déclaré qu’ils avaient constaté que cela ne soulevait pas de problèmes justifiant une enquête officielle en vertu du code de la radiodiffusion.

Un porte-parole de l’Ofcom a déclaré au Scottish Sun : « Nous avons eu deux plaintes concernant le bien-être des animaux à ce sujet, liées à une blague sur un chat écrasé.

« Après une évaluation minutieuse, l’Ofcom a décidé de ne pas donner suite aux plaintes car elles ne soulevaient pas de problèmes justifiant une enquête. »

Billy Connolly exhibant son CBE en 2003. Source : Alamy
Billy Connolly exhibant son CBE en 2003. Source : Alamy

L’année dernière, le comédien a fustigé la « culture annulée » et a déclaré qu’il n’aurait jamais réussi dans le monde du stand-up s’il devait commencer aujourd’hui.

S’adressant à une station de radio néo-zélandaise au sujet de ses mémoires Venteux il a dit: « À cause du politiquement correct, les gens ont tiré dans les cornes. Je n’aurais pas pu commencer aujourd’hui avec le talent que j’avais alors.

« Il y a un spectacle ici en Amérique avec tous les comédiens noirs, hommes et femmes, et ils sont totalement impitoyables, ils sont totalement sans politiquement correct et ils m’ont toujours fait hurler de rire par terre.

« Il y avait un comédien qui avait une série à la télévision et les costumes impliqués allaient l’enlever à la première pause publicitaire. Ils n’ont pas de bravoure. »

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂