dans

Barbares NETFLIX : Premier Bilan de cette saison ! Notre avis

Barbares Barbarians Netflix

Depuis quelques jours est disponible sur Netflix la série historique des Barbares. Dans les six épisodes qui composent la première saison, la série allemande retrace les événements de la célèbre bataille de Teutoburg, l’une des plus graves défaites que l’armée romaine ait jamais subie. Voici notre revue.

L’histoire

9 après J.C., l’Allemagne de l’Ouest d’aujourd’hui. L’empire romain, qui s’étend aujourd’hui du Portugal à la Syrie, a les yeux rivés sur les terres situées à l’est du Rhin. Les Romains l’appellent la Magna Allemagne. Là, vivent une série de tribus barbares toujours en conflit les unes avec les autres. Pour les légions de Rome, commandées par le légat Quintilio Varo, la conquête semble être une question de semaines. Mais dans les rangs des Aigles se cache un certain Arminius, de sang germanique, mais élevé parmi les Romains. Sa trahison changera à jamais le cours de l’histoire.

Barbare Netflix Qui Joue Thusnelda Jeanne Goursaud

LA SÉRIE

Ces dernières années, les séries télévisées qui ont pour objet non pas directement les anciens Romains, mais les populations avec lesquelles l’Empire est entré en conflit, se multiplient. Très récents sont le très mauvais Britannia, de Jez Butterworth (une des pires séries « historiques » de ces dix dernières années) et la médiocre série documentaire Barbarians : Rome Under Attack.

Barbaren

(c’est le titre original allemand), s’inscrit clairement dans ce courant narratif « antiromain » et le porte à un autre niveau d’amertume contre l’Empire. En regardant les Barbares, on a l’impression que cette série a été produite par un parti allemand d’extrême droite.

Parfois, les barbares semblent en fait avoir des intentions presque propagandistes. Les dialogues sont pleins de rhétorique maladive sur la liberté et l’unité du peuple germanique contre l’occupation des Romains, dépeints comme de cruels oppresseurs, mais insensés en même temps. Les acteurs qui jouent les guerriers germaniques sont tous beaux, grands, blonds, propres et parlent parfaitement l’allemand de 2020. Ceux qui jouent les Romains sont petits, trapus et marmonnent un latin extrêmement accueillant avec lequel ils ne font qu’insulter les Allemands et leur mode de vie.

A lire :  Le mandalorien va enfin attacher le grand Cliffhanger final des Rebels de Star Wars?

Barbarians

Le seul but des auteurs de Barbares semble être de chatouiller l’appétit patriotique des téléspectateurs allemands. Cela se fait au détriment d’une exactitude historique qui se fait au détriment de la bénédiction. En fait, il n’y a aucune preuve que le père d’Arminius ait été assassiné par les Romains. Il n’est pas vrai non plus qu’Arminius a été nommé par Varo comme roi des Cherusci. La soi-disant « oppression » des Romains sur les peuples germaniques est donc complètement décontextualisée et l’observateur n’a aucune idée de ce que furent les relations le long de la frontière entre les Romains et les populations barbares.

Chez les Barbares, le spectateur n’a qu’une seule tâche : il doit immédiatement comprendre qui sont les bons (évidemment les Allemands) et qui sont les mauvais, les Romains. Le public est convaincu par les acteurs, à commencer par Arminio, joué par l’Autrichien Laurence Rupp qui, après un premier doute existentiel, commence par une série de divagations génériques/propagandistes contre l’oppression romaine.

Arminio est trop idéalisé tout au long de l’arc narratif, mais pire encore que lui sont les deux autres protagonistes, Thusnelda (Geanne Goursaud) et Folkwin Wolfspeer (David Shutter). Parfois, ces deux personnages ressemblent plus à une mauvaise copie de Lagherta et Ragnar Lothbrock des Vikings qu’à des personnages historiques crédibles de l’époque.

À cause de ces dérives patriotiques et totalement unidirectionnelles, les Barbares dispersent totalement une idée qui aurait pu être très intéressante. Celle de raconter de manière sérieuse et objective, mais non moins passionnante, une des plus grandes défaites de l’histoire de Rome, dont les conséquences atteignent en quelque sorte l’actualité (probablement, si les Romains n’étaient pas tombés dans l’embuscade de Teutobourg, on parlerait aujourd’hui en Allemagne une langue semblable au français).

A lire :  Une nouvelle décourageante pour tous les fans qui attendaient la cinquième saison de 13 Reasons Why !

La Crise économique De Covid 19 N'épargne Pas Les Infirmières, Qui

La crise économique de Covid-19 n’épargne pas les infirmières, qui se tournent vers le site dur Onlyfans

Un Prédicateur De La Haine Lance Des Poursuites Contre Des

Un prédicateur de la haine lance des poursuites contre des lieux britanniques