dans

Arrêtez les escroqueries téléphoniques qui drainent le crédit: le blocus de la VAS arrive

Beaucoup auront probablement – au moins une fois ces dernières années – terminé abonné par erreur à un service d’abonnement par SMS, être avec le crédit téléphonique tarie sans savoir comment. Il s’agit d’une application frauduleuse du VAS, ou services à valeur ajoutée: services payants administrés par l’utilisation de SMS et de réseau téléphonique, qui sont cependant exploités par des sujets peu scrupuleux comme base de véritables arnaques téléphoniques. Eh bien à partir des prochains jours, à la demande d’Agcom, ce dangereux canal de diffusion ne sera plus utilisable: l’autorité a émis nouvelles règles pour l’activation de ces services conçu pour protéger les utilisateurs contre les escroqueries.

Que sont les VAS

Acronyme de services à valeur ajoutée, ou services à valeur ajoutée, les VAS sont un type de service fourni par les opérateurs téléphoniques qui utilise les canaux de connectivité SMS, MMS et données: ils peuvent inclure des systèmes utiles tels que ceux pour payer le stationnement dans la voiture ou acheter du public. des titres de transport, mais aussi des abonnements frivoles pour l’envoi de recettes et d’horoscopes directement au téléphone. L ‘coût élevé qui peut accéder à ces services les a rendus le point d’appui d’un type d’escroquerie répandu en ligne depuis des années: l’enregistrement secret du plus grand nombre d’utilisateurs possible grâce à l’utilisation de bannières publicitaires invisibles cachées sur les sites Web.

Escroqueries téléphoniques basées sur VAS

Dans l’arnaque, les utilisateurs se retrouvent abonnés à un service d’abonnement à plusieurs euros par semaine sans savoir comment cela s’est passé. Généralement, la réponse est toujours la même: une visite sur un site Web qui n’est pas particulièrement fiable ou une touche dans le navigateur du téléphone sur une bannière ou sur un endroit apparemment vide de l’écran. La procédure d’enregistrement pour le service à valeur ajoutée commence sans consentement conscient et spécifique par l’utilisateur, qui ne reçoit qu’un SMS comme preuve de confirmation de l’inscription: les premiers euros ont déjà été déduits du crédit et pour interrompre le flux il est nécessaire de constater le paiement et d’agir rapidement pour annuler l’inscription.

A lire :  4 paramètres WhatsApp rapides pour être plus sûr

Le blocus d’Agcom

Les nouvelles règles Agcom obligent les opérateurs téléphoniques à endiguer le phénomène en agissant avec le consentement des utilisateurs pour activer ces services. Tout d’abord, les nouvelles cartes SIM émises doivent être immédiatement équipé d’un bloc préventif qui jusqu’à présent devait être demandé après activation. Pour tous ceux qui ont déjà un numéro de téléphone, un SMS arrivera qui prévient de l’activation du blocage dans les 30 jours: ceux qui veulent garder les services à valeur ajoutée débloqués peuvent donc décider de rester sans protection préalable

Même pour ceux qui décident de déverrouiller le VAS, l’activation de certains par erreur sera encore plus difficile. La procédure d’inscription ou d’obtention d’un service à valeur ajoutée nécessitera un consentement explicite et en particulier entrer un code temporaire sur la page d’inscription Internet: le code sera envoyé par l’opérateur téléphonique sur le smartphone de l’utilisateur et sera transcrit manuellement: bref, il sera impossible de donner son consentement à une activation par erreur.

Certains types de services réellement utiles sont exclus du bloc: les dons de bienfaisance, l’accès aux services bancaires, les services de billetterie mobile et le télévote. Certains opérateurs avaient déjà mis en place de telles solutions alors qu’elles étaient encore en discussion au sein d’Agcom, voire avant. D’autres auront 45 jours se conformer aux demandes de l’Autorité.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • TROLLI Ursula et son encre en sac de 1 kg Confiserie gélifiée en forme de petite pieuvre qui colore la langue à 5.40 € le kilo !
    Bonbons Trolli en vrac. Environ 65 bonbons par sachet de 1 kg.   - Prix au kilo : 5,40 € ttc (soit 4,50 € ht le kilo)   - Conditionnement : sachet Trolli de 1 kg   - Ingrédients : Sirop de glucose, sucre, gélatine, acidifiant : acide citrique, acide lactique,stabilisant : sorbitol, gélifiant : pectine, arômes
  • Cadbury La Pie qui chante Menthe Claire en sachet de 1 kg le bonbon à la menthe de La Pie qui Chante
    Bonbons à la menthe de LA PIE QUI CHANTE   - Poids net total : 1 kg   - Ingrédients : Sirop de glucose, sucre, arôme naturel.   - Info livraison : sous 1 à 3 jours. (*hors week-end et jours fériés, pour des commandes passées avant 15h00)
  • Verquin Têtes brulées FRAMBOISE KITACHE en présentoir de 300 pièces Le bonbon qui t'arrache la Tête !
    Confiserie goût framboise à enrobage acide.   - Conditionnement : Présentoir de (+/-) 300 têtes brulées emballées individuellement.   - Poids net : 870 g   - Ingrédients : Sirop de glucose, sucre, acidifiants : acide citrique, acide malique, correcteurs d'acidité : citrate de sodium, malates de sodium, arôme,