in

Apprenez à utiliser le TPM en toute tranquillité

Être une femme n’est pas une tâche facile. En plus d’être complexe par nature, nous avons toujours le SPM, qui est ce moment où nous sommes déchirés entre la colère, l’amour, le manque, les crises de pleurs et le désir de tuer quelqu’un.

Et, quand nous pensons nous débarrasser de cette période, la ménopause vient avec cet été sans fin qui semble surgir intérieurement, sans compter les nombreuses nuits d’insomnie et d’irritabilité.

Alors, en pensant à votre bien-être et à votre qualité de vie, voici quelques conseils alimentaires afin de soulager les symptômes de ces périodes de tant de souffrance.

• Tenir à l’écart des saucisses (saucisses, plats surgelés, collations, aliments frits, etc.).
• Buvez beaucoup de liquides, de préférence de l’eau. Et si vous n’êtes pas un grand fan de «saveur», misez sur l’eau aromatisée. Mais n’oubliez pas d’éviter autant que possible le café et les boissons contenant de la caféine.
• Les aliments et boissons diurétiques sont une excellente option. Investissez dans des légumes et des fruits de couleur verdâtre comme le melon et l’ananas.
• Si vous avez la dent sucrée, optez pour le chocolat noir.
• Les aliments riches en fibres sont essentiels, comme les viandes maigres, les légumineuses, les fruits, le lait et les produits laitiers.
• En ce qui concerne les suppléments, vous pouvez essayer de consommer des vitamines du complexe B et E, des fibres, des acides gras et des minéraux.

Minimisez les symptômes de la ménopause avec cette pratique:

• L’abus de calcium, il peut se faire par le biais de vitamines, mais principalement dans les aliments, comme les produits laitiers, le poisson, le brocoli, le chou et le navet.
• Consommez des aliments riches en vitamine B6, comme les bananes, le saumon, le poulet, les aliments entiers, les pois chiches, les noix, les noisettes et les noix de macadamia.
• Mangez des aliments contenant des isoflavones, qui ont un effet semblable aux œstrogènes, comme les lentilles, les pois chiches, les pois ou le soja.

Ce ne sont que quelques conseils, et il est clair que, selon les symptômes et leur régularité, il est toujours préférable de consulter un spécialiste afin d’avoir un service personnalisé, après tout, «chacun est chacun», malgré notre mauvaise humeur de routine tout le monde connaît cette période, non?

Le message Apprendre à passer par TPM en toute tranquillité est apparu en premier dans 45secondes.fr.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂