in

Apprendre le vivre ensemble : l’apport de l’éducation

Apprendre Le Vivre Ensemble L'apport De L'éducation

L’école est le milieu par excellence où les apprenants se familiarisent avec les valeurs cardinales qui règlementent la vie en société. Le savoir-faire et le savoir-vivre leur sont enseignés pour leur épanouissement et leur intégration dans le monde socio-professionnel. Ainsi, au-delà de son rôle principal de formation, l’école doit également intégrer le vivre ensemble dans le processus d’apprentissage. Focus dans cet article sur cet aspect fondamental de l’école qui prépare les apprenants à une intégration sociale réussie.

L’apprentissage du vivre ensemble à l’école : en quoi cela consiste ?

Les valeurs du vivre ensemble semblent s’effriter dans un monde dominé par l’individualisme et la poursuite des intérêts égoïstes. Fort heureusement, l’école est encore là pour rappeler que le minimum d’égard que l’on se soit les uns aux autres est le socle de la vie en communauté. En effet, le vivre ensemble commence à l’école où les enseignements donnés sont de nature à mettre les apprenants dans les bonnes conditions pour développer cette aptitude. Au cours de toute la période que va durer leur scolarité, les adolescents se construisent, s’épanouissent et se développent dans leur établissement. Ce sont des principes autour desquels certains établissements, comme le Collège secondaire à Laval, ne dérogent pas depuis bien longtemps dans la formation de leurs élèves.

À l’instar des structures familiales, les centres éducatifs doivent remplir deux missions essentielles. La première étant de garantir que chaque élève apprenne dans les meilleures conditions possibles. La seconde étant de les préparer à vivre en société dans le respect des valeurs sociales. Ces valeurs impliquent la tolérance et l’acceptation de l’autre. Les responsables d’établissements scolaires ainsi que les formateurs mettent alors en place des bases pour développer chez les adolescents ces valeurs sociales.

Les bases du vivre ensemble à l’école

Tout commence des règles claires élaborées afin d’instaurer un environnement idoine pour l’enseignement de cette valeur sociale. Ces dispositions sont communes à tous les apprenants, peu importe les diversités culturelle et sociale, d’âge, de handicap, etc.

Au collège, l’enfant découvre les autres et parfois il se découvre lui-même. Il doit évoluer dans un cadre marqué par la concurrence et les interactions autour des intérêts communs et individuels. L’acceptation des différences est un pas important vers la considération des autres comme partenaires. Très tôt, ils découvrent que celui qui vit coincé dans la bulle ne trouve pas le bonheur et que la réussite passe par des interactions positives. Le vivre ensemble suppose alors le partage de certaines valeurs universelles liées à l’harmonie et la recherche de la cohésion.

Les clés pour développer le vivre ensemble

Le vivre ensemble, c’est avant tout « évoluer en groupe » et à ce titre, la collaboration est une clé pour amener les apprenants à découvrir les joies de la réussite commune. Les formateurs se muent donc en guides pour accompagner les apprenants sur cette voie. Il en est de même avec la solidarité, la participation, le respect de la diversité pour construire ensemble. Ainsi, le travail en groupe est une clé essentielle pour développer le vivre ensemble sans oublier les sorties scolaires et le sport à travers des disciplines favorisant l’esprit d’équipe.

Par ailleurs, l’éducation civique, juridique et sociale consolide la formation qui protège contre les incivilités, sources de dangers pour la cohésion sociale. Enfin, les principes d’égalité et d’équité ne sont pas négligés, car ils permettent à chaque apprenant d’être juste dans la communauté.