dans

Analysis XIII Remake pour PlayStation 4. L’agent spécial revient

Analisis Xiii Remake 1.jpg

Le jeu de tir classique de style bande dessinée est de retour avec nous. Nous vous apportons l’analyse XIII Remake dans sa version de PlayStation 4.

La vérité est que XIII est l’un des tireurs classiques les plus connus. Son style comique et son ton général ont incité beaucoup, en 2003, à apprécier ce travail particulier comme rien d’autre. Aujourd’hui, au milieu de 2020, il nous revient, et nous vous dirons ce que nous en avons pensé Analyse XIII Remake.

Le jeu vient de la main de PlayMagic, qui a décidé de faire revivre ce classique pour le sortir dans les systèmes actuels et ainsi faire connaître une œuvre qui, en son temps, laissait un très bon goût en bouche. Quelque chose dont nous ne pouvons malheureusement pas dire la même chose aujourd’hui.

Une histoire d’agents et d’espions

Le jeu nous met dans la peau de XIII, un agent spécial perdu amnésique et accusé d’avoir assassiné le président des États-Unis. L’intrigue nous mènera à travers des endroits très différents, dans lesquels nous démêlerons une intrigue pleine de secret et de surprises, le tout afin de faire disparaître notre nom.

En cours de route, nous retrouverons le souvenir de certains moments, et c’est-à-dire qu’avec un récit qui fuit la cinématique pour raconter en temps réel, nous plongerons dans l’intrigue. Tout cela assaisonné avec un style comique qui … ne finit pas par être assez beau. Les coutures sont également perceptibles, bien sûr, étant donné que le genre a beaucoup avancé à cet égard et XIII Remake reste ancré dans le récit de son temps. A un moment intéressant, un moment amusant … mais maintenant.

analyse XIII Remake 2
Notre protagoniste, l’agent XIII

Trop de saveur périmée

Malheureusement, le titre a trop de lacunes dans pratiquement toutes ses sections, et cela n’allait pas être moins. Soyons francs: jouer à XIII Remake n’est pas agréable à bien des égards. Et ce n’est pas en grande partie à cause d’un jeu de tir totalement insatisfaisant.

A lire :  Mafia: Definitive Edition - Emplacements de cartes postales et de voitures cachées

Nous aurons à notre disposition plusieurs types d’armes: pistolets automatiques, revolvers, fusils d’assaut, fusils de sniper, mitrailleuses, fusils de chasse, RPG ou encore une arbalète. Toutes les armes ont une fonction et sont meilleures pour une approche ou une autre. Ou bien, ils le seraient si nous étions face à une bonne IA, mais cette section qui rend les eaux partout où nous traiterons plus tard.

Le problème avec le jeu de tir est l’absence totale de sensation de tir. Tirer une mitrailleuse ne se sent pas comme tel, car ni le son, ni le recul, ni même les impacts ne se sentent comme un. Il en va de même pour un fusil de sniper, une arbalète ou un revolver. Le tir ne fait pas du bien, il tire mal et ternit grandement le gameplay. De nombreuses armes, d’ailleurs, ont un type de tir secondaire. Que ce soit une rafale de tir rapide avec le revolver ou une grenade avec le fusil d’assaut, la vérité est que c’est bien mais… sans plus tarder, encore une fois.

On peut aussi utiliser des couteaux à lancer si l’on opte pour la furtivité ou les grenades, si l’on veut devenir fou. Le problème est que pour utiliser ces éléments, nous devons les équiper. Autrement dit, il n’y a pas de bouton secondaire qui nous permet de lancer une grenade au milieu d’une fusillade. Pour ce faire, il va falloir arrêter l’action en entrant dans le sélecteur d’arme circulaire, choisir la grenade et attendre l’éternelle animation du changement d’arme. Et il en va de même pour tout changement d’arme. Ce n’est pas rapide, ça laisse le joueur vendu, et au final ça n’a pas beaucoup de sens.

analyse XIII Remake 3
Il est préférable d’utiliser l’arbalète pour la furtivité

Mais bon, on peut aussi opter pour la furtivité. Nous aurons quelques niveaux ciblés pour utiliser cette approche grâce à l’arbalète ou un pistolet avec silencieux. Le bon et drôle de ce chemin, c’est qu’en étant accroupi, on peut voir les pas et la position de nos ennemis grâce à l’onomatopée de leurs mouvements. Une solution très curieuse qui s’intègre parfaitement aux graphismes de style bande dessinée.

A lire :  Yakuza Like a Dragon arrive sur Xbox le 13 novembre

Le problème de la furtivité et du combat en général, est une IA désastreuse. Il présente de nombreux échecs du type de ne pas bouger du site, d’agir de manière erratique ou, assez courant, d’ignorer les tirs qui se produisent à moins de 5 mètres d’eux. Les ennemis pourront nous détecter à une distance plus ou moins logique, ils pourront également voir leurs compagnons morts et commencer à enquêter ou même activer une alarme. Mais c’est que tout cela n’a pas d’importance car le combat est si peu difficile à son niveau normal qu’il ne sera pas trop difficile d’affronter 5 ennemis et de tirer à bout portant pour les tuer.

Entre autres aspects jouables, on retrouve l’utilisation (également insatisfaisante) de la mêlée, avec la possibilité de prendre des objets de l’environnement et de les utiliser. Nous pouvons assommer les ennemis par derrière ou même les prendre en otage, ce qui facilite grandement les déplacements dans certaines zones. Nous aurons également des objets tels que le crochet ou la tyrolienne qui nous aideront à avancer dans l’étape à certains endroits.

analyse XIII Remake 4
De cette façon, nous pouvons localiser les ennemis

Nous aurons une jauge de santé, régénérative uniquement lorsqu’elle tombe en dessous de 20 points et une barre d’armure dans le plus pur style Wolfenstein. Tout au long de l’étape, nous trouverons des trousses de premiers soins et des pièces d’armure pour nous soigner et nous protéger davantage.

En guise de note finale, notez que durant l’aventure nous aurons une confrontation contre un boss final, ceux-ci étant vraiment mal résolus et étant terriblement faciles, résultant en une éponge de balles qui bouge et se défend très très régulièrement.

Une bande dessinée interactive

Le plus caractéristique de XIII était son style visuel qui ici… perd un peu son essence. C’est toujours caractéristique, c’est vrai, mais pas autant qu’avant. Il a perdu sa grâce et ne se démarque que lorsque de petites vignettes apparaissent à l’écran montrant des actions spécifiques, que ce soit une exécution propre ou une petite cinématique.

A lire :  "Homme araignée": Les jeux enregistrés peuvent être transférés sur la PlayStation 5

La section son n’est pas mal du tout. Le jeu est complètement doublé en espagnol avec un niveau normal mais acceptable. Cela aide, car avoir un récit presque toujours en temps réel facilite beaucoup le suivi de l’intrigue même au milieu de l’action.

analyse XIII Remake 5
Le jeu laisse une jolie image

Mais sans aucun doute, le pire se trouve dans la performance. Il a été joué sur une PlayStation 4 originale et le jeu ne pouvait pas être pire. Beaucoup de secousses, de petits gels, à chaque fois que nous passons à l’action, des fps très inégaux… c’est assez désastreux. Espérons que les patchs déjà annoncés améliorent un peu l’expérience, car entre les mauvaises performances, l’IA désastreuse et les déficiences jouables, nous sommes face à un titre difficile à apprécier.

analyse XIII Remake 1

Analysis XIII Remake pour PlayStation 4. L’agent spécial revient

CONCLUSION

Le lancement de XIII Remake est vraiment dommage, car il n’est conforme à pratiquement aucune de ses sections. Un désastre technique avec de sérieux problèmes dans l’IA et dans le jeu de tir, en fait une mauvaise idée de connaître le classique à travers son remake … ou de s’en souvenir. Il manque plus d’innovation dans son gameplay pour mieux s’adapter à l’époque actuelle et il a besoin d’un sérieux travail de polissage pour que l’expérience jouable déjà discutable n’ait pas d’autres problèmes.

ÇA VA

Le style comique, parfois, a son punch

La variété des niveaux rend l’expérience quelque chose d’agréable

TAMALE

Jeu de tir insatisfaisant et mauvais

Mécanique trop ancienne et pas d’innovation

Terribles problèmes techniques et IA

Ce n’est tout simplement pas agréable la plupart du temps

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

les plantes

Les 7 meilleures applications gratuites pour identifier les plantes et les fleurs (2020)

1605365437 03027f0dbb57d0bfb57fe22fcb3effd4.jpg

Les discours de Donald Trump pourraient entraîner des prix insensés après la présidence