in

Analyse des embouteillages pour PlayStation VR

Vous avez toujours voulu diriger le trafic sans vous ennuyer ? Eh bien, avec cette analyse des embouteillages, vous allez paniquer pour éviter le chaos.

Si vous avez voulu continuer à explorer la réalité virtuelle avec vos PlayStation VR, vous serez heureux d’apprendre que le périphérique PS4 (compatible avec PlayStation 5) vient d’accueillir l’un des jeux VR les plus fous et les plus amusants du marché. Parce qu’avec ça Analyse des embouteillages vous allez découvrir ce qu’est le pur plaisir.

Les idées les plus simples peuvent être les plus réussies

Disponible depuis un certain temps dans d’autres appareils de réalité virtuelle tels que Oculus, le travail le plus récent du studio Little Chicken Game Company fait partie de ces propositions si simples mais bien recréées qu’elles sont capables de divertir un très grand groupe d’utilisateurs. Quelque chose dont peu de jeux avec ces mêmes caractéristiques peuvent se vanter.

Le postulat est le suivant : vous devez diriger le trafic, aussi simple que cela, même s’il est juste de noter que l’idée que vous pouvez avoir en tête à propos de ce travail n’a que peu ou rien à voir avec ce que ce travail propose.

Loin d’être une tâche monotone et limitée, l’esprit arcade et la folie envahissent chaque partie dans laquelle on prend parti, qui durent généralement en moyenne 4 ou 5 minutes dans lesquelles il est quasiment impossible de ne pas s’amuser et même, lâcher de temps en temps rire.

Mais ne pensez pas que, pour cette dernière raison, c’est une sorte d' »expérience » comme cela arrive avec certaines des productions qui arrivent sur PSVR : Traffic Jams est un jeu vidéo de la tête aux pieds, qui a été doté de beaucoup de de contenu et de très bonnes mécaniques jouables. Garde ça en tête.

Nous serons aidés par un travailleur diminué.

Faire avancer le trafic mondial

D’une manière générale, le jeu nous invite à visiter cinq villes différentes (Paris, Tokyo, New York, Gouda et Amsterdam), bien qu’en réalité elles ne nous permettent en réalité que de « se tenir » à un carrefour conflictuel de plusieurs rues (la plus représentative du monde). monde peut être Shibuya). Notre objectif est de nous mettre en contrôle de la situation et de gérer le trafic le plus efficacement possible (ou pas). Une tâche qui, bien qu’elle puisse sembler très simple et même routinière, les scénarios qu’elle propose sont aussi curieux qu’hilarants.

L’esprit arcade et la folie envahissent chaque partie. En principe, les deux principales fonctions ou actions qu’il est possible de réaliser sont celles que tout le monde a sûrement en tête : permettre aux voitures ou aux piétons de circuler ou de s’arrêter. Bon, je suis heureux de vous dire que bien d’autres s’ajoutent à ces deux actions, comme la possibilité de lancer différents objets, d’interagir avec des astéroïdes qui tombent du ciel, d’utiliser des armes improvisées pour cirer des zombies…

La simulation et le réalisme brillent par leur absence et le chaos et l’humour envahissent chaque partie. Jeux dans lesquels il est nécessaire d’atteindre certains objectifs, qui doivent être perpétrés dans chacun des quarts de travail dans lesquels nous participons, soit pendant la journée, au milieu des heures de pointe, etc. Et sur la base de ce dernier, je vous assure que les conditions de chaque tour changent de manière très notable, ce qui apporte fraîcheur et grâce à chaque jeu, favorisant au passage la rejouabilité dont fait preuve le titre.

Le système principal est similaire aux autres jeux de rythme. Il se distingue par le bon fonctionnement de PS Move.

La clé pour renforcer une vertu au lieu d’essayer de tout couvrir

A noter que, pour jouer à Traffic Jam, il est nécessaire d’utiliser deux manettes Move (il ne peut pas être joué avec une manette classique). Certains appareils sont particulièrement précis et fiables, ce qui est très apprécié dans un titre de ce style.

De cette façon, la reconnaissance par le jeu de nos gestes effectués avec ces commandes est parfaite, et aussi pendant les sessions de jeu je n’ai rencontré aucun problème de suivi ou défaut similaire, ce qui en dit très bien sur l’effort fourni par les développeurs à l’époque .pour effectuer cette conversion.

Pour en revenir à ce que le titre nous offre en matière jouable, l’imagination qui distille chaque situation dans laquelle nous sommes impliqués est grandement appréciée. Et le fait est que diriger la circulation passe parfois à l’arrière-plan, car lors de chaque quart de travail que nous devons surmonter, il est possible de participer à des mini-jeux amusants (celui avec les boules de feu est particulièrement bon), en plus de devoir remplir comme beaucoup de défis qui nous indiquent et obtiennent le plus grand nombre de points que nous pouvons.

Une approche totale d’arcade que je n’avais honnêtement pas appréciée depuis un certain temps, et je ne m’en tiens pas aux jeux destinés uniquement au PSVR, mais en général. Le thème du multijoueur local (via les systèmes mobiles) n’est pas aussi réussi, un mode de jeu qui est plus un remplissage qu’autre chose.

Le jeu abrite un mini-jeu étrange pour briser la monotonie.

Parmi les rares expériences PlayStation VR qui en valent la peine

Nous sommes face à une production qui, en ce qui concerne ses valeurs techniques, est assez humble… mais ce n’est pas pour cela que c’est un jeu méprisable en ce sens. La simplicité de sa finition visuelle en termes de charge polygonale, de qualité des textures et d’autres aspects concernés, est compensée par de nombreux autres éléments qu’il contient : des animations assez drôles pour les personnages, une bonne utilisation des couleurs, une très belle esthétique line … Une facette qu’il remplit dignement, comme c’est le cas avec son intrigue sonore, qui sans être un gros problème nous donne au moins toutes sortes d’effets et de mélodies qui animent parfaitement chaque jeu.

En bref, Traffic Jams nous offre une expérience de jeu très attrayante et facile à assimiler, un contrôle très simple et assez précis et, surtout, une proposition très décontractée de ceux qui veulent avoir un jeu rapide à tout moment et en toutes circonstances.

Une production qui est toujours appréciée avec le sourire jusqu’aux oreilles et qui devient l’une des œuvres les plus recommandées de toutes celles qui sont apparues ces derniers mois sur PlayStation VR.

Analyse des embouteillages

Analyse des embouteillages pour PlayStation VR

Enfin un jeu amusant pour PS VR

Après avoir essayé plusieurs expériences sur PlayStation VR et n’avoir trouvé aucune satisfaction avec pratiquement aucune, Traffic Jams apparaît et me serre la main grande ouverte. Un exercice très sain pour montrer qu’avec une idée très simple, mais bien rodée, de grands exploits peuvent être réalisés. Même divertir votre public sans trop d’effort.

Se propage

Il atteint plus que ce qui est proposé

Fluide, vif et agréable à l’oeil

Courbe de difficulté bien ajustée à notre progression

Ne se propage pas

Il pense à des jeux très courts

Il manque un « pique » de progression pour accrocher plus

Le multijoueur local est désastreux

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂