dans

Analyse des amis de Bubble Bobble 4 pour PlayStation 4

Les classiques ne meurent jamais, et avec l’analyse des amis de Bubble Bobble 4 pour PlayStation 4, nous le voyons plus que jamais.

Coupable, ici nous sommes un peu vieux, et il y a des titres qui nous ramènent à nos jeunes années. C’est le cas, par exemple, du grand Streets of Rage 4, qui ressemble à un nouveau titre, mais conserve l’essence du classique. Mais y a-t-il d’autres titres qui peuvent y parvenir? Nous nous sommes fortement demandé, c’est pourquoi nous nous sommes aventurés à le faire Examen de Bubble Bobble 4 Friends.

Sûrement plus d’un nous rappelle les sympathiques dinosaures, que ce soit pour leur version normale ou pour le puzzle, qui nous ont accompagnés pendant l’âge d’or des jeux d’arcade. Eh bien, ce que nous trouvons dans ce titre est fondamentalement le même: nous manipulons un personnage de notre choix et allons-y, faites exploser les ennemis. La prémisse est simple et nous commencerons à profiter du jeu quelques secondes après avoir commencé une partie.

Examen de Bubble Bobble 4 amis

À la fin de la journée, nous ne verrons qu’une petite cinématique au début, qui nous donnera le coup de pouce vers le menu dans lequel nous pouvons sélectionner les phases dans lesquelles jouer. Bien sûr, au début, nous n’en aurons qu’un débloqué, avec le mode classique, devant les déverrouiller au fur et à mesure que nous progressons. Chaque phase est composée de dix niveaux dans lesquels toutes nos compétences seront mises à l’épreuve. La vérité est qu’au début cela semble assez simple, mais les choses se compliquent par les courants d’air, les ennemis eux-mêmes et notre désir d’obtenir les bulles spéciales qui apparaissent à l’écran (et cela nous aidera à avoir un meilleur score et diverses améliorations. ).

A lire :  "Le moyen"-Vidéo montre quinze minutes de gameplay nouvelle génération

Bien que… eh bien, la vérité est que si vous ne voulez pas trop manger la tête, le titre vous facilite la tâche. Après tout, si vous mourez plusieurs fois au même niveau, vous avez la possibilité de vous mettre en «mode invincible». Autrement dit, rien ne peut vous vaincre. Sinon, le jeu devient assez exigeant, car avec un seul coup, vous perdez déjà une vie. Et ce n’est pas comme si vous en aviez autant. Si vous jouez avec un partenaire, la vérité est que cela devient encore plus agréable. Et c’est que bien que vous partagiez des vies, vous en ajoutez d’autres et, dans le cas où un ennemi vous donne, vous pouvez vous sauver pendant quelques secondes, évitant ainsi de mourir. Malgré cela, les patrons sont assez complexes à vaincre.

La simplicité comme drapeau

Oeil, on ne le dit pas par mécanique. À la fin de la journée, il s’agit de tirer des bulles sur les ennemis et de sauter dessus. Mais les patrons, soit à cause de leur position (parfois hors de portée de façon ordinaire) soit à cause de leurs mouvements, cela peut nous prendre plusieurs essais. Même avec l’utilisation de capacités qui vous donneront certains objets équippables. Sauf si vous utilisez le mode invincible, bien sûr. La vérité est que, abuser du titre, qui est déjà court, fait bien plus.

Mais ici personne ne vous dit comment jouer, il en manquerait plus … même s’il est vrai que le titre sentait un peu le toast. C’est pourquoi, après avoir terminé le jeu, le mode difficile sera déverrouillé. Dans celui-ci, les ennemis sont en permanence énervés, ce qui leur donne plus de vitesse et, mieux encore, il n’y a plus de mode invincible. Donc, si vous abusez de cela en mode standard, il sera temps de vraiment le mettre si vous voulez surmonter le défi.

A lire :  Test technique MLB The Show 21 commençant le 23 février

Du point de vue du design… eh bien, peut-être que mon amour des sprites voit le mode classique plus intéressant. Mais il faut dire que les scénarios 3D sont conformes. Ils sont colorés et maintiennent l’essence de la saga, même s’ils semblent intéressants, avec de nombreux éléments à prendre en compte au fur et à mesure que nous avançons. Bien que la vérité soit que les ennemis sont simples, ne variant que quelques nuances. Oui, je sais, nous venons de dire que nous aimons l’essence classique, mais trouver l’équilibre dans ces choses donnerait la clé pour rendre le jeu plus arrondi.

La musique n’accompagne pas trop, vraiment. Les thèmes correspondent au jeu, évoquant des choses comme les carnavals, les foires … c’est-à-dire qu’ils nous laissent un sentiment d’enfance, quelque chose de détendu et de joyeux, ce qui est bon en tout temps. Cependant, ils deviennent répétitifs et il n’y en a aucun qui se démarque vraiment. Ils sont un complément au jeu et rien d’autre.

En général, Bubble Bobble 4 Friends est un très beau jeu, avec un degré de difficulté qui nous invite à apprendre petit à petit, sans vraiment gêner dès le début. Le titre lui-même est, malgré cela, trop court, même avec le mode difficile au point. Mais, en règle générale, le titre nous rappellera le bon vieux temps. Pour plus de plaisir, donc, jouer avec d’autres compagnons semble essentiel, puisque de cette manière s’ajoute à la fois un défi supplémentaire lors du partage de vies, ainsi que la satisfaction de ne pas être seul devant l’épopée que représentent certaines phases du titre.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Divers  Bubble Bobble 4 Friends Special Edition (Switch)
    Â Bubble Bobble 4 Friends Special Edition (Switch)