in

Amy Winehouse ne voulait pas d’instruments à cordes sur « Back To Black »

Parler de « Back to Black », le deuxième et dernier album studio de la chanteuse de blues Amy Winehouse, c’est faire référence à l’une des œuvres les plus célèbres de l’histoire de l’industrie musicale au cours de la première décennie du 21e siècle, avec de grands succès. comme « Rehab », « You Know I’m No Good », ou la ballade déchirante qui donne à ce matériau son titre, « Back To Black ».

Sorti en 2006, ce matériel a eu la collaboration de Chris Elliot en tant qu’arrangeur de ses sections orchestrales, qui a révélé que Winehouse ne voulait ajouter aucun instrument à cordes dans ses pistes musicales, discutant dans une récente interview des défis auxquels il a été confronté lors de l’assemblage de l’instrumentalisation. de ce matériau.

Vous pourriez aussi être intéressé par: Pete Townshend ne sait pas quand il y aura un nouvel album de Who

« Mark Ronson, Darcus (Beese, Island Records) et Tom (Elmhirst) ont écouté les mixes et ont estimé qu’il pourrait y avoir une autre couleur dans les chansons », a commenté Elliot lors d’une conversation avec Uncut. « Ils ne voulaient pas que ça vienne du même univers sonore que ‘Frank’ » (premier album de Winehouse en 2003).

Elliot note que Tom Elmhirst a suggéré d’ajouter des instruments à cordes, mais Winehouse n’était « pas un fan de l’idée ». « En fait, elle a dit sans ambages à Mark (Ronson, producteur exécutif de l’album) ‘Je ne veux aucune fichue corde sur l’album.’

Vous pourriez aussi être intéressé par: Twenty One Pilots présente la vidéo officielle de « Saturday »

Bien que les souhaits d’Amy Winehouse soient exaucés dans la première édition de l’album, Chris Elliot a choisi d’ajouter des arrangements de cordes sur la réédition du 15e anniversaire, essayant de faire en sorte que ces arrangements fonctionnent au mieux pour le contexte de ce matériel, révélant qu’il n’avait aucune idée ou attente. à la réaction de Mark Ronson à cette idée.

Chris Elliot note qu’après avoir modifié quelques notes et parcouru chaque chanson deux fois, Ronson lui a rappelé à quel point Winehouse détestait les cordes. Ils ont accepté de garder ces arrangements bas, concluant qu’ils ajoutent un son terrifiant au matériel. Elliot conclut que son travail sur l’album est complètement inspiré des bandes originales de films, ce qui lui a permis de construire l’intensité de son atmosphère.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Back to Black
    Record Label: Universal Catalog#: 06025 1714211 Country Of Release: NLD Year Of Release: 2006