dans

Amy Coney Barrett «  dernière pièce du puzzle  » pour renverser le mariage égal

La juge Amy Coney Barrett assiste au premier jour de son audience de confirmation du Sénat à la Cour suprême sur Capitol Hill à Washington, DC, le 12 octobre 2020 (ERIN SCHAFF / POOL / AFP via Getty Images)

Amy Coney Barrett, la candidate de Donald Trump pour remplacer la héroïne des droits LGBT + Ruth Bader Ginsburg à la Cour suprême, a été accusée de se rapprocher de groupes qui «attisent les flammes» de la rhétorique anti-trans et de constituer une menace directe pour l’égalité du mariage.

Alors que le Comité judiciaire du Sénat a entamé le processus de confirmation de Coney Barrett lundi 12 octobre, les militants LGBT + ont réaffirmé leur opposition.

Ils ont averti que sa nomination abolirait effectivement le fragile consensus en faveur de l’égalité LGBT + sur le terrain, en remplaçant le vote libéral fiable de Ginsburg par un conservateur fidèle qui a une longue expérience problématique.

Un rapport de Human Rights Campaign publié peu de temps avant les audiences du Sénat avertit que Coney Barrett a «fait preuve d’hostilité envers les droits LGBTQ dans ses paroles et ses décisions», signalant sa proximité avec le défunt juge conservateur anti-LGBT + de la Cour suprême Antonin Scalia, qui s’est opposé à décriminalisation de l’homosexualité.

Amy Coney Barrett qualifie les femmes trans de «  mâles physiologiques  »

Comme détaillé dans le rapport, Amy Coney Barrett a déjà mal interprété les personnes transgenres, qualifiant une femme transgenre d ‘«hommes physiologiques» alors qu’elle remettait en question leurs droits fondamentaux.

Coney Barrett a également remis en question une décision historique sur l’égalité du mariage Obergefell contre Hodges, qui a amené les mariages homosexuels dans les 50 États, et a signé une lettre de 2015 affirmant son soutien au «mariage et à la famille fondés sur l’engagement indissoluble d’un homme et d’une femme».

Elle a adopté un point de vue opposé à celui de la cour sur la question de savoir si les protections anti-discrimination s’étendent aux Américains transgenres, affirmant dans une conférence de 2016 que c’est une «pression sur le texte» pour parvenir à cette interprétation.

A lire :  Twitch a interdit cette emote: "Encourager la violence"

Le Transgender Legal Defence and Education Fund (TLDEF), quant à lui, a cité ses «multiples liens avec des organisations fervemment anti-transgenres», notamment la Heritage Foundation et l’Alliance Defending Freedom, cette dernière ayant soutenu devant le tribunal qu’elle devrait être légale pour les employeurs de licencier des travailleurs simplement parce qu’ils sont transgenres.

La juge Amy Coney Barrett assiste au premier jour de son audience de confirmation du Sénat à la Cour suprême sur Capitol Hill à Washington, DC, le 12 octobre 2020.
La juge Amy Coney Barrett assiste au premier jour de son audience de confirmation du Sénat devant la Cour suprême sur Capitol Hill à Washington, DC, le 12 octobre 2020 (Crédit: Erin SCHAFF / POOL / AFP)

Le directeur exécutif du TLDEF, Andy Marra, a déclaré: «Les antécédents judiciaires et les déclarations publiques d’Amy Coney Barrett sont clairs. Elle a exprimé son opposition aux protections de base pour les personnes transgenres et a cherché à saper des décennies de jurisprudence protégeant un emploi équitable et l’accès aux soins de santé.

«La juge Barrett a également mal sexiste les filles et les femmes transgenres et peut-être le plus inquiétant, elle a ciblé les enfants transgenres. Rien de tout cela ne constitue un choc quand on considère ses affiliations.

«Le juge Barrett s’est rapproché de groupes qui attisent les flammes de la rhétorique anti-transgenre et aspirent à ce que les personnes transgenres n’existent tout simplement pas.

«Le bilan de la juge Barrett montre qu’elle représente une menace pour la sécurité et le bien-être des personnes transgenres et de nos familles. Aujourd’hui, nous restons fermes dans notre opposition à sa nomination à la plus haute cour de notre pays.

Un candidat à la Cour suprême «  constitue une menace claire  » pour les droits des LGBT +

Le président du HRC, Alphonso David, a déclaré: «Chaque Américain devrait être concerné par cette nomination et ses implications sur les progrès de l’égalité pour les personnes LGBTQ et d’autres groupes marginalisés.

«Ce mandat à venir et au-delà, nous nous attendons à ce que des affaires cruciales sur l’avenir des droits des LGBTQ comparaissent devant la Cour. Amy Coney Barrett constitue une menace claire pour tout progrès que nous pouvons attendre de la Cour et son bilan montre qu’elle saisira chaque occasion pour s’opposer à nous et réduire nos droits. Nous nous opposons vigoureusement à sa nomination.

A lire :  Une enquête sur le SRAS apprend comment un Nigérian a été torturé après des allégations d'homosexualité

Le HRC a ajouté: «La juge Barrett constitue une menace directe pour les droits constitutionnels de la communauté LGBTQ et de tous les Américains, et elle ne devrait pas être confirmée pour un vote pivot à la plus haute cour du pays, en particulier dans des circonstances aussi extraordinaires et troublantes.

Juste un jour après les élections, le tribunal commencera à entendre une affaire qui pourrait avoir un impact drastique sur les droits des LGBT +, car il décidera si les agences de placement familial financées par les contribuables devraient être autorisées à discriminer les couples de même sexe.

Pendant ce temps, deux des juges conservateurs actuels de la cour, Clarence Thomas et Samuel Alito, ont récemment lancé une campagne contre l’égalité du mariage, signalant le désir de revoir la décision de 2015 du tribunal sur la question.

Le PDG de Lambda Legal, Kevin Jennings, a déclaré: «Le cauchemar d’une majorité hostile à la Cour suprême est déjà là. Les audiences de confirmation pour la juge Amy Coney Barrett n’ont même pas encore commencé et les juges Thomas et Alito sont déjà en train de créer une longue liste d’affaires qu’ils veulent annuler. Et sans surprise, l’égalité du mariage est la première sur le billot. Confirmer le juge Barrett serait la dernière pièce du puzzle dont ils ont besoin pour y arriver.

«Renoncer à notre droit d’épouser légalement la personne que nous aimons et de protéger nos familles ne serait que le début; aucun des droits durement combattus que nous avons gagnés devant les tribunaux n’est sûr. Cela inclut le droit de se marier, de travailler ou d’être reconnus comme les parents légaux de nos enfants.

«Mais nous ne serons pas obligés de retourner dans le placard. Lambda Legal a déjà mené des combats difficiles, à partir de 1973, lorsque nous avons dû intenter une action en justice pour notre droit d’exister en vertu de la loi de New York, et nous sommes prêts pour celui-ci également. Nous sommes allés trop loin en 47 ans depuis notre création pour faire demi-tour maintenant.

A lire :  Steven Soderbergh révèle pourquoi il ne réaliserait pas un film de super-héros

Pendant ce temps, des militants anti-LGBT + se sont mobilisés pour soutenir pleinement sa nomination.

Brian Brown de l’Organisation nationale du mariage a déclaré à ses partisans dans un e-mail: «Ne vous y trompez pas – la confirmation de la juge Amy Coney Barrett à la Cour suprême est essentielle à nos efforts continus pour renverser Obergefell et rétablir le mariage dans les lois de notre pays. « 

Brown fait partie des personnalités qui ont passé des années à détailler publiquement les plans visant à empiler la cour avec les conservateurs et à annuler le mariage égal, se vantant en 2017 que «nous n’avons probablement qu’une voix avant de rétablir le mariage dans notre pays.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Stella green Carte de Clic Clac Et Barrette*8 Pieces rose Stella Green
    CARTE DE CLIC CLAC ET BARRETTE*8 PIECES ROSE, les barettes clic-clac de Stella Green, permettent de réaliser vos coiffures selon vos envies,des accessoires indémodables pour tous les styles : fixer des tresses, chignons, couettes ou réaliser des queues de cheval sophistioquées ! Couleur : Rose. Contenance: 1
  • Stella green Carte de Clic Clac Et Barrette*8 Pieces gris Stella Green
    CARTE DE CLIC CLAC ET BARRETTE*8 PIECES GRIS, les barettes clic-clac de Stella Green, permettent de réaliser vos coiffures selon vos envies,des accessoires indémodables pour tous les styles : fixer des tresses, chignons, couettes ou réaliser des queues de cheval sophistioquées ! Couleur : Gris. Contenance: 1
  • Stella green Carte de Clic Clac Et Barrette*8 Pieces noir Stella Green
    CARTE DE CLIC CLAC ET BARRETTE*8 PIECES NOIR, les barettes clic-clac de Stella Green, permettent de réaliser vos coiffures selon vos envies,des accessoires indémodables pour tous les styles : fixer des tresses, chignons, couettes ou réaliser des queues de cheval sophistioquées ! Couleur : Noir. Contenance: 1