dans

AMP – Le Parlement européen donne le feu vert aux accords de pêche de l’UE avec le Sénégal et les Seychelles

Amp Le Parlement Européen Donne Le Feu Vert Aux

BRUXELLES, 12 nov. () –

La session plénière du Parlement européen a donné le feu vert aux accords de pêche de l’UE avec le Sénégal et les Seychelles, qui donnent accès aux eaux des deux territoires ou aux navires d’Espagne, de France, du Portugal et d’Italie pour pêcher principalement le thon et aussi pour légine dans le premier cas.

Les négociations pour le nouvel accord de pêche avec le Sénégal ont commencé en juillet 2019 et le Parlement européen a approuvé le texte convenu avec les deux parties avec 524 voix pour, 47 contre et 115 abstentions. Le pacte est toutefois appliqué à titre provisoire depuis sa signature le 18 novembre 2019.

Plus précisément, il autorise 28 senneurs congélateurs, dix canneurs et cinq palangriers espagnols, portugais et français à pêcher jusqu’à 10 000 tonnes de thon par an. De plus, deux chalutiers espagnols pourront pêcher dans les eaux sénégalaises jusqu’à 1 750 tonnes de légine par an.

La contribution que l’UE versera au Sénégal est fixée à 1,7 million par an, dont 800 000 millions correspondent à la compensation économique en échange de l’accès aux eaux sénégalaises. Les 900 000 euros restants sont destinés à améliorer le contrôle de la pêche, à développer la recherche et la collecte de données halieutiques et à fournir une certification sanitaire des produits de la pêche.

L’UE et le Sénégal ont signé leur premier accord de pêche en 1979 et il s’agissait d’un accord mixte qui a duré jusqu’en 2006, donnant aux navires européens l’accès à un large éventail de ressources. En 2014, il a été transformé en un accord axé sur la pêche au thon et, dans une moindre mesure, à la légine.

A lire :  Macron s'engage à Tijanovskaya pour aider la médiation à prospérer en Biélorussie

En second lieu, le Parlement européen a approuvé par 504 voix pour, 70 contre et 112 abstentions le renouvellement du protocole de pêche avec les Seychelles pour la capture de jusqu’à 50 000 tonnes de thon par an par les navires espagnols, français, portugais et italiens.

Plus précisément, un total de 40 senneurs (dont 22 espagnols) et huit palangriers de surface (dont deux espagnols) auront accès aux eaux des Seychelles jusqu’en 2026.

Dans ce cas, la contribution financière de l’UE s’élèvera à 5,3 millions d’euros par an, dont 2,5 millions sont le paiement pour l’accès à ses eaux et 2,8 millions seront consacrés au soutien du secteur de la pêche seychillense. .

Le premier accord de pêche conclu entre l’UE et les Seychelles remonte à 1987 et le dernier protocole a expiré en janvier de cette année. Les deux parties sont parvenues à un accord le 24 février pour renouveler l’accord et le protocole établissant les possibilités de pêche.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

Mark Strong Espère Revenir Pour Shazam 2, Mais Ne Sait

Mark Strong espère revenir pour Shazam 2, mais ne sait encore rien

Le Retour De Pubg Mobile En Inde Est Annoncé; Pubg

Le retour de PUBG Mobile en Inde est annoncé; PUBG Corp investit 100 millions de dollars