in

Alfa Romeo 75 Turbo renforce la collection du Museu do Caramulo

Le Museu do Caramulo pourrait même avoir ses portes fermées en raison de la situation complexe que traverse le pays. Cependant, cela ne signifie pas qu’il est «arrêté» et la preuve en est le membre le plus récent à être ajouté à votre collection: o Alfa Romeo 75 Turbo.

L’un des trois exemplaires seulement arrivés dans notre pays lors du lancement du 75 1.8 Turbo, il est aujourd’hui le seul survivant de ce lot.

Destinée à faire partie de la collection permanente du Museu do Caramulo, cette Alfa Romeo a été offerte par Fausto Vidal et après la réouverture du musée au public, elle est déjà visible.

Le 75 Turbo était l’une des nombreuses versions de la dernière Alfa Romeo développée exclusivement par la marque Arese.

L’Alfa Romeo 75 1.8 Turbo

Dernier modèle développé exclusivement par Alfa Romeo avant son acquisition par le groupe Fiat d’alors, l’Alfa Romeo 75 voit le jour en 1985, apparaissant en même temps comme une sorte de «cadeau d’anniversaire» pour les 75 ans que la marque Arese a célébrés .

C’était aussi le dernier modèle à propulsion arrière lancé par Alfa Romeo (si l’on exclut le très spécial SZ, dérivé du 75), il a fallu 30 ans pour voir une nouvelle Alfa Romeo à propulsion arrière, la Giulia, dévoilée en 2015.

En remplacement de l’ancienne Giulietta, l’Alfa Romeo 75 devait arriver en 1986 dans l’une de ses versions les plus intéressantes: la Turbo. Équipé d’un quatre cylindres en ligne caméra jumelle (double arbre à cames), d’une capacité de 1,8 l, auquel était associé un turbo Garrett T3, offrait 155 ch et 226 Nm. Un turbo «à l’ancienne», sans rien en bas et nécessitant au moins 2500 tr / min pour donner tout ce que vous aviez pour donner.

Les chiffres ont permis de lancer les moins de 1150 kg (DIN) du 75 Turbo jusqu’à 100 km / h en moins de huit secondes et d’atteindre une vitesse de pointe de 214 km / h. A tout cela s’ajoutait un «sacré pour le plaisir» dynamique, avec des dérives arrière caractérisant son attitude dynamique.

Le spécimen dont nous parlons aujourd’hui date de 1987 et, comme on peut s’y attendre d’un modèle qui intégrera la collection permanente du Museu do Caramulo, il est en très bon état.

Maintenant, attendez que la situation dans le pays s’améliore pour que nous puissions nous rendre au musée automobile le plus célèbre du France pour voir cette Alfa Romeo 75 Turbo en direct.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂