dans

5200 tonnes de poussière spatiale tombent sur Terre chaque année, selon une étude

Chaque année, 5 200 tonnes (4 700 tonnes métriques) de particules de poussière interplanétaires atteignent la surface de la Terre, selon une nouvelle étude.

Ces nouvelles découvertes suggèrent que la poussière cosmique est la principale source de matière extraterrestre sur Terre, dépassant de loin l’apport de météorites plus grandes et plus visibles, qui sont considérées comme apportant moins de 10 tonnes (neuf tonnes métriques) de matière sur Terre chaque année.

Ces informations peuvent aider les scientifiques à comprendre le rôle que la poussière interplanétaire a joué dans la fourniture d’eau et de molécules carbonées à une jeune Terre au début de l’histoire de la formation de notre planète.

En rapport: Une explosion de gaz surchauffé enflammée a frappé l’Antarctique il y a 430000 ans

Un chercheur recueille des micrométéorites au Dome C dans le centre de l’Antarctique, en 2002. (Crédit image: Jean Duprat / Cécile Engrand / Photothèque CNRS)

La chasse aux particules de poussière interplanétaires n’est en aucun cas une tâche facile. Premièrement, comment trouver des micrométéorites qui ne mesurent que quelques dixièmes à un centième de millimètre? (Un cheveu humain, par exemple, mesure environ 70 micromètres de diamètre.)

Il vous faut absolument une toile vierge, sans poussière terrestre. Pour cela, les chercheurs se tournent vers le cœur de l’Antarctique.

Au cours des 20 dernières années, le physicien Jean Duprat du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) a mené six expéditions de recherche à la station franco-italienne de Concordia (Dôme C), située à 1100 kilomètres au large des côtes de Adélie Land, Antarctique.

Le Dome C offre le terrain de chasse idéal pour la poussière cosmique en raison du faible taux de chutes de neige et des conditions de neige immaculées, a déclaré le CNRS dans un communiqué.

L’équipe a prélevé des échantillons de neige pure dans des tranchées de plus de 6,5 pieds (2 mètres) de profondeur, situées au vent de la station de recherche, pour éviter toute contamination humaine des échantillons.

Images au microscope de quatre particules de poussière extraterrestres découvertes par les chercheurs en Antarctique. (Crédit d’image: Rojas, et al./Earth and Planetary Science Letters 2021 (CC BY-NC-ND 4.0))

Pendant deux décennies, les chercheurs ont collecté suffisamment de micrométéorites (d’une taille allant de 30 à 300 micromètres) pour être en mesure de calculer la quantité de poussière extraterrestre qui tombe sur Terre chaque année.

Les scientifiques ont estimé qu’un total de 15 000 tonnes (13 600 tonnes métriques) de poussière cosmique pleuvait sur la Terre chaque année, bien que la majeure partie du matériau soit perdue à l’entrée car elle brûle dans l’atmosphère terrestre. Cela laisse 5 200 tonnes (4 700 tonnes métriques) de poussière interplanétaire à se déposer à la surface de notre planète chaque année.

Le coupable d’une majorité (environ 80%) de cette poussière interplanétaire sont les comètes de la famille Jupiter. Ces boules de neige cosmiques de gaz gelés, de roches et de poussières proviennent principalement du Ceinture de Kuiper, juste au-delà de l’orbite de Neptune.

Alors que le reste de l’espace, la poussière proviendrait d’astéroïdes; les petits corps rocheux restés de la formation de notre système solaire.

Les résultats sont le fruit de la collaboration de scientifiques du CNRS, de l’Université Paris-Saclay et du Muséum national d’histoire naturelle avec le soutien de l’Institut polaire français.

La recherche a été publiée le 15 avril dans la revue Earth & Planetary Science Letters.

Vous pouvez suivre Daisy Dobrijevic sur Twitter à @DaisyDobrijevic. Suivez-nous sur Twitter @Spacedotcom et sur Facebook.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • NEMAXX Détecteur de fumée photoélectrique avec 9V batterie au lithium! Selon la norme DIN EN 14604 et NF ! Pour chaque budget
  • Ribimex Fendeur de bûche 7 tonnes horizontal 2300w sur pieds et roues
    Fendeur de bûche 7 tonnes horizontal 2300w sur pieds et roues, RIBILAND Fendeur de bûches électrique. Permet de fendre les bûches efficacement, sans effort et en toute sécurité. Puissance : 2300 W. Force max. : 7 tonnes. Longueur des bûches : 52 cm max. Ø des bûches : 25 cm max. Sur pieds+roues.
  • SCHNEIDER Aspirateur eau et poussière sur batterie Schneider 50000