dans

3 milliards de dollars de commandes de ventilateurs

Il y a quelques mois à peine, le gouvernement américain a tout mis en œuvre pour se procurer des ventilateurs. En retour, le président Trump passe des commandes en gros à plusieurs entreprises. Ils n’en veulent plus. Les fournisseurs concernés, y compris Philips, perdent des milliards de revenus en conséquence.

Les États-Unis se retournent avec les ventilateurs. Comme le gouvernement l’a annoncé, il a maintenant accumulé tellement de ventilateurs qu’il annule certaines commandes d’un volume total de 3 milliards de dollars américains. Entre autres choses, la société néerlandaise Philips est concernée par cela.

La réserve stratégique américaine est actuellement d’environ 120 000 personnes. À la mi-août, le gouvernement avait distribué plus de 15 000 appareils aux États et territoires. Elle en a également fait un don à des pays comme le Rwanda et l’Afrique du Sud.

Philips 41.03

Au printemps, le gouvernement a tout mis en œuvre pour se procurer des ventilateurs. Par exemple, Ford et General Motors ont été obligés de construire des ventilateurs au lieu de voitures. Alors que le président Donald Trump a déclaré en avril que les États-Unis étaient «les rois des ventilateurs», les démocrates de l’opposition l’ont accusé d’être trop réticent à agir.

Entre autres choses, un accord pour 40 000 ventilateurs pour 640 millions de dollars avec Philips sera résilié prématurément. Un porte-parole de la société néerlandaise a déclaré que 12 300 appareils avaient été expédiés jusqu’à présent. Une porte-parole de l’autorité compétente a déclaré que les sanctions contractuelles pour résiliation anticipée étaient toujours en cours de négociation. Vyaire Medical et Hamilton Medical sont également concernés.

La pandémie corona a amené le groupe de technologie médicale néerlandais Philips à une explosion des commandes. Parce que les hôpitaux ont commandé du matériel médical comme des tomographes et des ventilateurs, les commandes entrantes ont augmenté de 27% au deuxième trimestre. Le PDG Frans van Houten a donc assumé une croissance au second semestre malgré une perte de bénéfices.

.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Et pour Quelques Dollars de Plus