in

11 septembre 2001 : chronologie d’un attentat inoubliable

Les 11 septembre 2001 c’était un mardi courant en Amérique. Ensoleillé, clair et les citoyens ont commencé leur routine comme n’importe quel autre jour. Des adultes allaient au travail, des enfants à l’école et des milliers d’autres personnes se déplaçaient dans le World Trade Center sans imaginer que ce jour allait changer leur vie à jamais. À 08h46, alors que la ville commençait à peine, la pire des tragédies s’est produite.

New York.  Photo : (Getty)

New York. Photo : (Getty)

En fin de compte, le monde avait changé. Les États-Unis, le pays qui semblait inébranlable et inébranlable, avaient subi l’une des attaques terroristes les plus choquantes de l’histoire. Plus de 3 000 personnes sont mortes dans ce qui a été le début d’une guerre sans fin avec le groupe Al-Qaïda. Et 20 ans après la tragédie de ce 11 septembre 2001, le monde n’oublie pas, le monde ne pardonne pas.

Chronologie de la terreur : comment se sont déroulées les attaques contre les tours jumelles

Le soleil brillait, les gens commençaient leur matinée par ce qui semblait être une journée normale. Mais, à 08h46 du matin cette pensée a changé, les yeux ont commencé à se remplir de larmes, la surprise sur les visages des citoyens ne pouvait être absente et encore moins les cris de panique. La tragédie commençait : un avion d’American Airlines s’est écrasé sur la tour nord du World Trade Center.

À bord de cet avion se trouvaient 78 passagers et 11 membres d’équipage, qui ont été tués sur le coup. Mais, comme une telle atrocité était impensable, on crut pendant plusieurs minutes qu’il ne s’agissait que d’un accident. Et ces pensées ont changé lorsqu’à 09h03 un deuxième avion s’est écrasé sur la tour sud du World Trade Center. Ces impacts ont eu de graves conséquences sur les bâtiments.

Les tours jumelles en feu.  Photo : (Getty)

Les tours jumelles en feu. Photo : (Getty)

Tout d’abord les incendies, provoqués par la collision du tours jumelles et aggravés par le kérosène, ils ont endommagé l’acier des structures. Et comme cause à effet, après avoir brûlé pendant 56 minutes, à 09h59, la tour sud s’est effondrée, suivie de la tour nord à 10h28. Ce fut la cause des évasions, des cris de panique et de désespoir de tous ceux qui se trouvaient dans les rues environnantes.

Les piétons, inondés de tristesse, de surprise et de beaucoup de douleur, ont été poursuivis par un nuage de poussière et de cendres qui a causé le tours jumelles en tombant. La tragédie et la terreur semblaient sans fin car par effet rebond, le bâtiment 7 du World Trade Center a également pris feu et a fini par s’effondrer, aggravant ainsi l’accumulation de débris dans les rues.

Le pentagone a également brûlé.  Photo : (Getty)

Le pentagone a également brûlé. Photo : (Getty)

Cette catastrophe à New York a causé la mort totale de 2 753 personnes. Mais, parallèlement au désastre de la tours jumelles arrivé, le groupe Al-Qaïda a également attaqué le Pentagone. À 9 h 37, un troisième avion s’écrase sur le mur ouest du département de la Défense des États-Unis.

En conséquence, les 125 personnes qui se trouvaient à l’intérieur du bâtiment sont décédées, ainsi que les 64 qui voyageaient dans l’avion. Et dans ce cas, il y avait un total de 106 personnes blessées. Ici, malgré le fait que le nuage noir et le désespoir de New York ne se soient pas dissipés, le feu était plus triste et plus désespéré : il a fallu plusieurs jours pour s’éteindre.

États-Unis à l'occasion du deuxième anniversaire de la commémoration des héros du vol 93. Photo : (Getty)

États-Unis à l’occasion du deuxième anniversaire de la commémoration des héros du vol 93. Photo : (Getty)

Puis, tout près de l’avion à destination du Pentagone, le vol 93 s’est écrasé à 10h03 dans un champ près de Shanksville en Pennsylvanie, faisant 44 morts. La cible de ce vol était le Capitole de Washington. Ce qui s’est exactement passé à cette occasion est encore inconnu, mais divers rapports affirment que les passagers ont pris le contrôle de la situation évitant ainsi une autre tragédie.

Les enregistrements vocaux indiquent qu’il y a eu une violente bagarre puisque certains passagers auraient appris les attaques qui se produisaient en même temps que leur avion était détourné. Se soupçonnant d’être victimes du même complot, ils ont pris les mesures nécessaires pour sauver leur pays d’un nouveau coup dur.

Les conséquences du 11 septembre :

Avec un bilan de 2 977 personnes tuées, l’organisation Al-Qaïda a revendiqué la responsabilité des attaques, apportant ainsi plus de sang, de tristesse et de désespoir aux personnes touchées. La vie de tout le monde a changé parce que l’Amérique a plongé dans une guerre qui a alimenté la peur et fait encore plus de morts.

Et malgré la douleur et la tristesse, tout le monde a oublié les héros. Toutes ces atrocités qui se sont produites ont conduit des milliers de volontaires et de premiers intervenants à rechercher des restes, à récupérer des corps et à rechercher des survivants. La tâche de nettoyage a duré jusqu’au 30 mai 2002, causant ainsi à la plupart des travailleurs de contracter un cancer à cause de l’inhalation de poussières toxiques.

Donc les morts des attaques n’étaient pas les seules, la douleur n’a pas pris fin et elle ne finira jamais. Il y a des tragédies qui marquent non seulement des familles, mais tout un pays, le monde entier. Vingt ans après le pire jour de l’histoire des États-Unis, la douleur reste intacte et les larmes continuent de couler.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • 11|09, New York 11 Septembre
  • 11 Septembre 2001 : L'effroyable imposture
    Used Book in Good Condition