in

10 meilleurs films des années 2010, classés

Le monde a beaucoup changé depuis 2010. Des événements politiques, sociaux et économiques ont eu lieu qui ont façonné la réalité dans laquelle nous vivons actuellement, pour le meilleur et pour le pire. Quoi qu’il en soit, les dix dernières années ont été une période déterminante pour le cinéma, changeant la façon dont nous regardons les histoires et ouvrant notre esprit à de nouvelles méthodes de réalisation. Le cinéma est quelque chose qui devrait constamment changer, grandir et élargir les horizons.

Au cours des dix dernières années, les cinéastes nous ont montré qu’il existe toujours de nouvelles façons de faire des films et de raconter des histoires. Richard Linklater nous a donné une nouvelle forme de réalisation de films lorsqu’il a tourné Enfance en douze ans. George Miller nous a ouvert les yeux sur les possibilités infinies d’effets spéciaux et pratiques avec Mad Max : Fury Road. Le monde peut être un endroit cruel et parfois fou. Ce sera toujours au cinéma de nous aider à traverser cela et à exprimer nos sentiments et nos émotions en créant de l’art. Voici les dix meilleurs films des années 2010, classés.

dix12 ans d’esclavage

12 ans d'esclavage

Le film oscarisé de Steve McQueen 12 ans d’esclavage nous a emmenés dans un sombre voyage à travers l’esclavage dans les États-Unis d’avant-guerre. Basé sur une histoire vraie, Solomon Northup (Chiwetel Ejiofor) est kidnappé et vendu en esclavage en allant d’un endroit maléfique à l’autre. C’est un film sombre, mais important, qui met en valeur le génie du réalisateur Steve McQueen. Lupita Nyong’o donne une performance déterminante pour sa carrière en tant qu’esclave condamnée, Patsey, dans son rôle primé aux Oscars.

9L’endroit au-delà des pins

L'endroit au-delà des pins

Derek Cianfrance a réinventé la structure en trois actes dans ce drame policier sous-estimé mettant en vedette Ryan Gosling et Bradley Cooper. Le premier acte de L’endroit au-delà des pins suit Luke (Gosling) à travers une série de vols de banque, qui est finalement tué par le policier Avery Cross (Cooper). L’histoire se concentre ensuite sur le voyage de Cross à travers la corruption policière et la politique, et se termine finalement par les séquelles de leurs fils dans le troisième acte. C’est un drame policier captivant avec une belle cinématographie et une partition mémorable.

8Mad Max : Fury Road

Mad Max : Fury Road

Il est difficile d’imaginer un Mad Max film sans Mel Gibson. Heureusement, Tom Hardy est à la hauteur dans ce film d’action rempli d’adrénaline Mad Max : Fury Road. George Miller a brisé le moule avec des effets pratiques et spéciaux, prouvant qu’il est toujours l’un des meilleurs. Aux côtés de Max, Furiosa (Charlize Theron) incarne un renégat au volant d’un camion qui affronte une armée de véhicules alors qu’elle tente d’éloigner un groupe de jeunes femmes des mains du traître Immortan Joe (Hugh Keays-Byrne).

7Enfance

Enfance

celui de Richard Linklater Enfance prouvé que le cinéma n’a pas de frontières et qu’il y a toujours de nouvelles façons de faire un film. Filmé par intervalles pendant douze ans, Enfance suit Mason (Ellar Coltrane) à travers l’adolescence et se termine par son premier jour à l’université. A ses côtés, les brillantes performances de Patricia Arquette et Ethan Hawke dans ce film incontournable qui réinvente les règles du cinéma.

6Sortez

Sortez

Sortez aurait dû remporter le prix du meilleur film en 2018. Le film était une histoire originale d’un nouveau type d’horreur… Les blancs de banlieue de la classe supérieure. Chris (Daniel Kaluuya) rencontre les parents de sa petite amie dans leur maison de banlieue et les choses commencent à devenir vraiment étranges. Finalement, il se retrouve dans un cauchemar surréaliste en découvrant le complot diabolique de la famille concernant l’implantation du cerveau. Le script et la direction de génie ont prouvé que Jordan Peele est la prochaine grande chose.

5Parasite

Parasite

Le chef-d’œuvre de Bong Joon Ho sur la discrimination de classe surprend et divertit du début à la fin. Parasite suit les Kim, une famille pauvre de Corée du Sud, alors qu’ils se frayent un chemin dans la vie de la famille Park de la classe supérieure. C’est un film magnifiquement chorégraphié qui a beaucoup à dire et qui restera à coup sûr un classique. Bong Joon Ho a ouvert les yeux du monde et a créé une discussion sur les limites de la classe dans la société.

4Le maître

Le maître

de Paul Thomas Anderson Le maître a marqué le retour de Joaquin Phoenix dans une performance déterminante pour sa carrière en tant que Freddie Quell, un vagabond qui tombe sous la direction de Lancaster Dodd (Philip Seymour Hoffman) et de son organisation culte connue sous le nom de « The Cause ». C’est une histoire originale et étrange sur l’amitié et la société d’après-guerre, ce qui en fait l’un des meilleurs films de Paul Thomas Anderson à ce jour.

3L’arbre de la vie

L'arbre de la vie

Lauréat de la Palme d’Or 2011, Terrence Malick’s L’arbre de la vie s’étend à travers le temps et l’espace tout en se concentrant sur une famille à Waco, au Texas en 1956. C’est un film qui devrait être vu plus d’une fois. Les visuels vifs et surréalistes et la caméra en mouvement constant créent un tour de montagnes russes à travers l’Univers. L’arbre de la vie est un chef-d’œuvre magnifique et poétique qui a emmené le cinéma vers de nouveaux horizons.

2Le bleu est la couleur la plus chaude

Le bleu est la couleur la plus chaude

Encore une Palme d’or, Le bleu est la couleur la plus chaude est une description honnête de l’amour et de la vie. Le film suit Adèle (Adèle Exarchopoulos) et son parcours alors qu’elle tombe amoureuse de la charmante Emma aux cheveux bleus (Léa Seydoux). Le film capture parfaitement l’essence de l’amour et les hauts et les bas qui accompagnent une relation. Dirigé de main de maître par Abdellatif Kechiche, Le bleu est la couleur la plus chaude est un film qui devrait être vu par tous.

1Le réseau social

Le réseau social

Ce conte aux allures de shakespearien, brillamment écrit par Aaron Sorkin, a tout pour faire une bonne histoire. Le film sur Mark Zuckerberg (Jesse Eisenberg) et la création de Facebook nous ont étonnamment raconté une histoire épique sur la loyauté, l’innovation et la trahison. Le réalisateur David Fincher décompose magistralement chaque plan avec une précision pure, prouvant ses capacités en tant que cinéaste expert. Le réseau social restera dans l’histoire comme l’un des plus grands films jamais réalisés.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. ?