Voilà une question qui mérite non seulement une réponse (sinon pourquoi se poser la question) mais surtout de prendre un peu de hauteur avant d’y répondre. Car d’instinct votre réponse est : achetons, achetons. C’est par exemple ce que l’on entend dans l’opposition Fintech vs. Banques. Et pourtant…

A partir d’un article de la Harvard Business Review, quelques pistes pour vous aider à formuler votre propre réponse.

Préambule : Il faut relativiser. Une étude menée par 3 universitaires américain.e.s, indique que le taux moyen de création d’une nouvelle société dans une industrie donnée est de 0,06%.
Comprendre que pour un secteur d’activité composé de 100 sociétés, il n’y aura de création d’une nouvelle société que tous les 17 ans.
D’autres chercheurs ont trouvé que la probabilité qu’un employé quitte sa société pour monter une startup est de 1%. Pourcentage d’autant plus faible que la même étude montre que les salariés qu’une firme souhaite le plus garder sont ceux qui ont le plus envie de rester.

2/ Question #2 : faut-il acheter l’innovation ?
C’est possible mais il faut d’abord s’interroger pour savoir qui innove. Évidement quelques nouvelles sociétés créent de réelles ruptures innovantes. Mais, aux US, les sociétés de plus de 500 salariés investissent 5,75 fois plus dans la R&D que les petites sociétés et leur R&D est 13% plus productive.
Mais alors pourquoi pense t-on que les petites sociétés sont plus innovantes ?
D’abord parce qu’elle sont plus visibles. Cherchant des capitaux pour se développer elles communiquent.
Pourtant seul 25% du capital investit dans les startup connait un retour positif. Et seul 5% des startup reçoivent un investissement des VC.
Ensuite à cause d’un préjugé : une petite société est une société jeune. Et qui dit jeune dit innovante. Ce qui est vrai pour les GAFA. Mais ces startup qui ont réussi sont aussi celles qui sont toujours dirigées par leur créateur…

3/ Question #3 : d’où vient l’innovation des startup ?
Bill Gate a acheté le DOS pour 50.000$ à la société Seattle Computur Co. Steve Jobs a développé son interface graphique après avoir vu une démo de l’interface Xerox PARC et avoir débauché les salariés de cette société.
Parmi les 500 sociétés américaines ayant le plus fort taux de croissance : 21% ont pour origine une idée de leur créateur, 52% une idée issue de leur secteur d’activité ou sociétés, 14% une idée issue de leurs acheteurs/fournisseurs (voir le résultat de l’étude ci-dessous ou ici).
En gros, les idées innovantes sont majoritairement présentes dans la compagnie elle-même. Les startup connaissant le succès sont lancées par des créateurs ayant compris leur secteur d’activité, comment un produit/service pouvait être amélioré et/ou comment un produit/service jugé non-rentable pouvait justement le devenir.
Conclusion : très majoritairement la source des innovations se situe déjà au sein des grandes sociétés .

4/ Question #4 : que se passe t-il quand une société achète une startup ?
Après étude il s’avère que les 16 sociétés (US) ayant le plus acheté de startup entre 1986 et 2007, ont un retour sur investissement de leur R&D plus faible que la moyenne. Et celles qui achètent le plus sont celles qui ont un retour sur investissement de leur R&D le plus faible.
De quoi remettre en question le principe : si tu peux, fais; si tu ne peux pas, achète.

Conclusion ? Nous laissons votre esprit critique vous apporter la conclusion…

 

The Eureka Moment
Where did you get the original idea for your business?
– 52% The same industry I was working in
– 17% A related industry
– 14% My experience as consumer or client
– 12% From another source
– 5% I researched start-up ideas

 

0
Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *