The Intercept s’est procuré un document confidentiel de Facebook décrivant un nouveau service qui n’aurait pas déplu à Philip K. Dick auteur du roman Minority Report.
Nous savons maintenant – “c’était une grosse bêtise, désolé, pardon” dixit M. Zuckerberg  – que Facebook revend nos data. Et les data de nos relations mêmes celles qui n’ont pas de compte Facebook.

Mais avec leur nouveau FBLearner Flow, la firme va plus loin. Sans doute trop. En combinant les data collectées et les capacités de l’IA, FB propose dorénavant aux annonceurs de les aider à prévoir votre comportement.
Ainsi FB se vante dans ce document de pouvoir prévoir comment les consommateurs d’une marque vont se comporter, ce qu’ils vont acheter et ce qu’ils vont penser. A partir d’une base de données de 2Mds d’individus FB indique être capable de savoir quel individu (i.e. être humain) est susceptible de passer d’une marque à une autre (la votre, celle de vos concurrents).
Et ainsi informés vous (votre marque) peut mettre en place une publicité personnalisée pour éviter cette perte.

Bien sûr FB se défend de tout problème éthique puisque le but de ce FBLearner Flow n’est que de vous apporter une meilleure expérience utilisateur. Sans blague.

 

Source: Photo Illustration: Jackie Snow

 

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *