Le cannabis serait-il la réponse au chômage de masse ?

Pour éviter tout malentendu, précisons tout de suite que l’idée sous-jacente de cette chronique n’est pas de fournir du cannabis à tous les chômeurs pour qu’oubliant dans leurs limbes de s’inscrire à Pôle Emploi ce produit stupéfiant ne dégonfle ainsi, artificiellement, le taux de chômage en France.

L’idée n’est pas non plus que chaque conseiller Pôle Emploi fume un bon gros joint le matin en démarrant sa journée de travail, espérant ainsi une meilleure productivité.

Et enfin l’idée n’est pas de demander aux recruteurs de se mettre en condition en inhalant, avant un entretien, quelques bouffées d’un quelconque psychotrope qui les conduiraient à béatement embaucher chaque candidat car tout n’est finalement qu’amour et paix.

Non, rien de fumeux. Car les chiffres eux parlent quand la consommation de produits contenant du THC conduit souvent au mutisme.

Plus de travailleurs du cannabis que de dentistes aux USA

Le site de vente légale de cannabis Lealfy et la firme de consulting Whitney Economics viennent de publier une étude révélant que l’écosystème du cannabis légal a créé 64 389 emplois aux USA en 2018. C’est, dans les États ayant mis fin à ce que certains qualifient de prohibition, le secteur d’activité créant le plus de jobs à temps plein.

Aux Etats-Unis, le cannabis ce sont 200 000 emplois directs, 300 000 emplois indirects. Et ces chiffres ne devraient qu’augmenter car de nouveaux États vont légaliser l’achat/vente du cannabis (42 États n’ont pas encore franchi le Rubicon). De plus les consommateurs devraient être fidèles à leur produit récréatif préféré. Il est aussi raisonnable d’imaginer que de nouveaux utilisateurs découvriront – légalement – l’intérêt du cannabinol notamment pour ses vertus thérapeutiques. Le tout correctement marketé : nouvelles formes d’absorption des substances actives avec gâteaux, sucettes, glaces, nouvelles formes d’approvisionnement avec Uber, formules d’abonnement….bref le cannabis-as-a-service.

En 2018, ce marché a représenté un CA de 10 milliards de dollars (+34% par rapport à 2017). La Californie et la Floride espèrent créer respectivement 10 000 et 9 500 emplois temps plein en 2019.

Alors quid de la France, de son chômage de masse, de sa résistance à la légalisation du cannabis ? A cette question chacun se fera sa réponse.

2+