Vladimir Poutine n’aime pas les crypto-monnaies. Pour une bonne raison, le chantre du nationalisme russe ne veut pas d’une monnaie s’affranchissant des frontières. Et quand le camarade Vladimir Vladimirovitch dit non, c’est NON. Quoique…

CNN relate une expérience de crypto-monnaie originale et qui nous semble pouvoir être un exemple même ici, dans notre doulce France. Alors que se multiplient les expériences de monnaies locales et les envies d’une économie alternative, le Kolion nous éclaire sur ce que peut être un usage raisonné d’une crypto-monnaie.

L’histoire du Kolion commence mal. En 2014 Mikhail Shlyapnikov invente une monnaie locale destinée à l’usage de fermiers du petit village de Kolionovo – situé à 125km de Moscou. L’idée de base est de permettre aux fermiers de s’affranchir des banques traditionnelles qui pratiquaient des taux d’intérêts usuraires (12%). Mauvaise idée, Mikhail Shlyapnikov est arrêté et le Kolion interdit. Mais cet anarcho-paysan, comme il se définit lui-même, a de la suite dans les idées. En 2015 il lance une ICO (Initial Coin Offering). Grosso modo il crée une crypto-monnaie et réussi à lever 500.000$ pour son projet.

Le Kolion diffère des autres crypto-monnaies (Bitcoin par exemple) car il ne peut être ‘fabriqué’ par l’utilisation d’ordinateurs (càd, il ne peut être miné). Il ne peut être acheté qu’avec d’autres crypto-monnaies ou ‘gagné’ que par un investissement bénéficiant aux fermiers. Mikhail Shlyapnikov a réussi à convaincre des centaines d’agriculteurs d’utiliser son Kolion. En 2016 le cours du Kolion était de 1 Kolion pour 10kg de pommes de terre et 2 Kolions pour 10 œufs. Aujourd’hui l’ensemble des Kolions émis vaut 2.000.000$ garanti par une réserve de 500 Bitcoins (3,8M$ au cours d’aujourd’hui).

Cette exemple montre qu’une crypto-monnaie dont l’objet n’est ni spéculatif ni universel mais au contraire coopératif et local peut fonctionner. On en viendrait à regretter que les zadistes n’aient pas créés des ZadCoin pour pousser un peu plus loin leur expérience. A suivre…

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *