Stellar, une plate-forme open-source pour les paiements distribués, est devenu la première blockchain à obtenir la Certification de Conformité à la Charia pour le transfert d’argent et la gestion des token.

Le Bureau d’examen Shariyah, une organisation internationale du Conseil de la Charia sous licence de la Banque Centrale de Bahreïn, vient de publier des conseils qui permettent le déploiement de la technologie Stellar dans les institutions financières islamiques.

Avec la certification, Stellar étendra son écosystème dans les régions où les services financiers nécessitent le respect des principes de financement islamique. Cette décision permettra aux institutions financières situées dans le Conseil de Coopération du Golfe et dans certaines parties de l’Asie du sud-est de mettre en œuvre la technologie Stellar dans leur offre de produits et de services en conformité avec la charia.

Alors que Stellar se fait appeler “la première” blockchain approuvé par la charia dans le domaine des transferts d’argent, la cryptomonnaie NOORCOIN a été certifiée par le Comité Consultatif Mondial de la Charia en mars, se qualifiant de «premier token conforme à la charia».

En avril, le Bitcoin (BTC) a été reconnu comme «généralement admissible» en vertu de la charia selon un rapport publié par un conseiller interne de la charia chez Fintech Startup Blossom Finance. L’auteur du rapport, Muhammad Abu Bakar, conclut avec un avertissement, en disant que, bien qu’il considère les cryptomonnaies comme halal (permises), dans la plupart des cas, elles ne devraient pas être achetées à des fins d’investissement. Tiens, tiens…

 

 

Similar Posts