Nous expliquions dans un article précédent que les investisseurs étaient sexistes (ne posent pas les mêmes questions aux hommes qu’aux femmes à leur détriment). Nous avons heureusement trouvé une information non pas contradictoire mais complémentaire : si le funding est mâle-friendly, le crowdfunding est lui femme-friendly d’après une étude menée au sein de la Kelley School of Business de l’Université de l’Indiana.

Les chercheurs de cette business school ont analysé des data issues de 416 projets déposés sur la plateforme de crowdfunding Kickstarter sur une période de 3 ans. Ils ont trouvé que le taux de succès des projets présentés par des femmes était supérieur à celui des projets présentés par des hommes.
Essayant de déterminer le Pourquoi, ils ont réuni 73 investisseurs amateurs de la côte Est des USA. Et ils ont mis à jour que ces investisseurs amateurs avaient plus Confiance dans les projets ‘féminins’.
Ce qui est intéressant car les femmes ne récolteraient que 1,3% du total des montants investis par les Venture Capitalistes. De plus il leur serait demandé de céder plus de part de leur capital initial.

Même si ce résultat semble positif, nous ne pouvons que continuer à râler contre cet état de fait #womentoo !

PS : Nous ne pouvons vous livrer plus de détails sur cette étude car celle-ci n’est accessible que via un paywall. Néanmoins, nous souhaitions partager cette information avec vous.

 

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *