Des chercheurs de l’Institute of Industrial Science de l’Université de Tokyo ont :
fait pousser des muscles à partir de cellules musculaires,
– placé ces muscles dans un appareil qualifié de Robot Bio-hybride (éléments biologiques et éléments mécaniques),
– réussi à reproduire un mouvement ‘humain’ avec ce robot en faisant se contracter les muscles par un simulation électrique (les muscles sont les deux surfaces rose clair situées en haut du ‘doigt’).

Pas très sexy nous direz vous. Mais demandez à Harrison Ford ce qu’il a ressenti en embrassant la réplicante Rachel dans Blade Runner…

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *