Un graphique intéressant, proposé par le site Axios, démontre que le consumérisme n’est pas mort. Au contraire, il se porte très bien.

Tout d’abord définissons le consumérisme comme l’acquisition de biens/services que nous aimons mais dont nous n’avons pas besoin. Puis comparons l’évolution des valeurs boursières des sociétés vendant des biens/services consuméristes vs. l’ensemble des sociétés cotées sur le S&P 500 :

A noter que parmi les sociétés dont nous consommons-les-biens/services-que-nous-aimons-sans-en-avoir-besoin, ce sont essentiellement Netflix et Amazon qui expliquent cette évolution.

Regarder une série tout en achetant une paire de chaussures confortablement installés dans nos canapés…en partageant notre bonheur sur Instagram. Elle est pas belle la vie ?

Illustration : La dame à la licorne – mon seul désir

Similar Posts