Cela ne fait pas forcément la une de l’actualité. Mais quand l’Europe la joue collectif, elle se donne les moyens :100.000.000.000€ d’investissement dans la R&D présentés par la Comission hier dans le cadre du projet Horizon Europe (2021-2027), ce n’est pas rien.

Le communiqué de presse détaille l’utilisation de ces ressources :
Création d’un Conseil européen de l’innovation (CEI) qui aidera l’UE à devenir un pionnier en matière d’innovation créatrice de marchés.
Un ensemble de nouvelles missions de recherche et d’innovation au niveau de l’UE, axées sur les problématiques sociétales et la compétitivité industrielle.
Maximiser le potentiel d’innovation dans toute l’Union. Le soutien aux États membres de l’UE qui accusent un retard sera doublé afin de tirer le meilleur parti de leur potentiel national de recherche et d’innovation.
– Plus d’ouverture. Le principe de «science ouverte» deviendra le mode opératoire d’Horizon Europe, exigera un accès ouvert aux publications et aux données, ce qui favorisera la commercialisation et accroîtra le potentiel d’innovation des résultats obtenus grâce aux financements de l’Union.
Une nouvelle génération de partenariats européens et une collaboration accrue avec d’autres programmes de l’UE. Horizon Europe rationalisera le nombre de partenariats que l’UE co-programme ou co-finance avec des partenaires tels que l’industrie, la société civile et les fondations de financement, afin d’augmenter leur efficacité et leur impact dans le but d’atteindre les objectifs des priorités politiques européennes.

Nous attendons avec impatience de savoir si ce budget sera voté ou non.

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *