Pour une campagne de communication réalisée pour Schweppes, l’agence de publicité Ogilvy a créé une robe tactile/sensible qui permettait de suivre à quelle fréquence et avec quel degré d’intensité les brésiliennes étaient « touchée » au cours d’une soirée.

Pour ce projet, intitulé «The Dress For Respect », ” les chercheurs ont fabriqué une robe incorporant un capteur révélant un contact et son intensité. L’information était ensuite transmise à un système visuel afin que les chercheurs puissent suivre le harcèlement en temps réel.

Pour tester la robe, les chercheurs ont envoyé trois femmes en boite. Tout au long de la nuit, les chercheurs constatent les impacts. La plupart se concentrent sur le bas du dos, le dos, et les bras.

Le résultat, attendu, est éloquent : en un peu moins de quatre heures, les femmes ont été « touchées » en moyenne 157 fois.

En fin de soirée, les résultats de l’expérience ont été montrés à des hommes. Pour la plupart, ils expriment le choc et la surprise d’une robe maculée de traces. Ah, ah, ah.

La vidéo de l’expérience à retrouver ici :

 

 

Similar Posts