La compagnie d’assurance Cigna et l’institut Ipsos ont réalisé une enquête sur le sentiment de solitude auprès de 20.000 adultes (18+) américains. Le constat général est alarmant et les détails instructifs.
46% des américains ressentent parfois ou souvent un sentiment de solitude. 47% un sentiment d’exclusion
– 27% considèrent que personne ne les comprend
– 53% seulement déclarent avoir au moins une fois par jour une conversation significative (i.e. enrichissante) avec une autre personne
– la génération Z (18-22 ans) se sent plus isolée que leurs ainé.e.s

Mais, pour en revenir au titre de cette chronique, le sentiment de solitude n’est pas significativement lié au degré d’utilisation des réseaux sociaux.

 

Quels sont les facteurs pouvant expliquer ce sentiment (et donc quelle attitude adopter pour y remédier ) :
– C’est presque une évidence mais être en mauvaise santé renforce le sentiment de solitude :

– Dormir ? Oui mais ni trop ni insuffisamment :

– Passer du temps en famille ? Sachez trouver le juste milieu :

– Et pour finir…ne travaillez ni trop ni trop peu (Le travail c’est la santé ? oui, mais pas que) :

Donc notre conseil du jour : une fois le sentiment du travail accompli, prenez un apéro avec des ami.e.s en envoyant un sms à vos parents.

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *