Les crypto-monnaies sont un véritable paradoxe. Outil de liberté pour tenter de nouvelles expériences, imaginer et mettre en œuvre de nouvelles relations sociétales (cf. nos chroniques précédentes ‘une crypto-monnaie au pays de Poutine‘ et ‘devenir citoyens aux États-Unis du Bitcoin‘). Mais c’est aussi un territoire où chacun se retrouve confronté à la question philosophique, l’homme est-il naturellement bon ? L’infographie ci-après nous détaille le côté obscur qui nous permet de comprendre que bon ou mauvais, l’être humain est en tous cas imaginatif…

infographie publiée par JP Butinx sur le site nulltx.com

 

 

Similar Posts