A la suite des initiatives de certaines entreprises US (Raytheon, Accenture par exemple) qui ont déployé des centres de Cybersécurité ‘fixes’, IBM a choisi elle de délivrer la sécurité au pied des immeubles de bureaux grâce à des IBM C-TOC (Cyber Tactical Operations Centers) mobiles qui vont parcourir USA et Europe pour informer, assister, faire prendre conscience….

A picture of a door opening into IBM's mobile cybersecurity unit on a truck.

Nous connaissions les points mobiles pour le don du sang, élément si précieux qu’il nécessite une logistique de proximité. Le fait qu’IBM commence à déployer des points mobiles Cybersécurité ne peut que nous alarmer sur l’importance 1/ de la prise de conscience du problème, 2/l’urgence de mettre en œuvre les solutions nécessaires.

Excellente initiative même si le côté militaire des Tactical Operations Centers titille un rien notre parano qui ne demande que cela. A ce propos, la Ministre de la Défense néerlandaise a déclaré le 14 octobre que les Pays-Bas sont dans un état de Cyber-Guerre avec la Russie.

Mais, sans céder au chauvinisme (quoique), nous aimerions que CapGemini, Atos, Sopra-Steria, OVH and co. répliquent ce type d’initiative. Confier notre Cybersécurité à une société US…un doute, hélas, nous habite.

Similar Posts